Gnac of the day
Aujourd'hui, cette page a été vue 304 fois.
Ecrire un message | Recherche
Le 28/01/2016 à 23h51 (78.119.**.***)
Emma -
-  "c'est comme ça qu'ils faisaient avant..."
Oui parce qu'ils étaient obligés, ce détail qui t'échappe...
Maintenant, c'est AU-TO-RI-SE.
Un sexe ou une sexualité n'implique plus d'avoir un mode de vie familial ou professionnel préétabli.
On est beaucoup à avoir gagné en libertés, et si tu es libéral tu ne devrais pas avoir peur de la concurrence!

-  Je ne remets aucune fonction biologique en cause, pour quoi faire, je n'ai pas besoin de tordre le coup à la réalité, je l'observe dans sa diversité et je la respecte, je remets en cause ton schéma familial biblique, tu ne vois pas la différence?
Les croyants sont flippants quand ils ne réalisent plus qu'ils croient...

-  Tu me parles de poissons volants et de cas particuliers pour les minimiser, mais moi je pense que quand il sagit des humains il n'y a que des cas particuliers.


-  "Tu devrais savoir que lorsqu'on dit "la Morale de nos Pères", cela inclut les Mères aussi." 
Après la science tu veux faire passer l'Eglise pour l'amie des femmes maintenant? Allez...


-  Je savais que t'allais kiffer le départ de Taubira, mais si tu ne lui a jamais jeté de bananes ne te sens pas concerné par le terme "fachosphère"!
On la trouve sur les RS cette fachosphère, va voir.
Zemmour et Finkie sont deux importants intellectuels de droite, c'est toi qui fait des amalgames tout seul là.

Taubira est un sacré personnage, je l'applaudis sur certaines choses, mais je ne la suis pas sur Césaire, ni sur la Colonisation moi non plus, elle est trop dans la revanche, la dualité accusatrice, mais au moins elle a le mérite d'avoir des convictions réelles qui ne risquent pas de changer toutes les deux semaines.

Le 28/01/2016 à 23h13 (88.189.**.***)
Nebo -
 http://www.causeur.fr/alain-finkielkraut-discours-academie-36469.html" href="http://www.causeur.fr/alain-finkielkraut-discours-academie-36469.html" target="_blank" title="Finky CAUSEUR">Le Discours d'Alain Finkielkraut, à l'Académie Française, remarquable en tout point, une oasis d'intelligence, d'érudition et de pensée...


Le 28/01/2016 à 21h36 (88.189.**.***)
Nebo -
  

Oui, pas d'adoption, par principe de précaution... comme pour les OGM... ... et pas de GPA parce que la vie humaine n'est pas une marchandise et que les femmes pauvres ont une dignité... on n'a pas à louer leur ventre pour porter l'enfant de deux névrosés (pardon... deux hystériques... )...

Si un homosexuel veut un enfant qu'il se trouve une femme qui accepte sa sexualité (une lesbienne éventuellement... ) et qu'ils fassent l'effort d'en faire un d'enfant et qu'ils l'élèvent ensemble tout en vivant une vie de couple libéré... c'est comme ça qu'ils faisaient avant...  

Je ne détiens aucun fondement, je te dis comment je fonctionne et comment l'ultra grande majorité des gens fonctionnent... par l'hétérosexualité... tu veux remettre les fonctions biologiques en question ? Tu es à deux doigts du Gender, pour le coup.    

Il n'y a pas d'argument en polystyrène chez moi... n'est pas Emma qui veut...

La déchéance de Nationalité existe déjà et a déjà été appliquée... il suffit juste de l'appliquer de manière plus drastique. La moindre personne disposant d'une double nationalité et en appelant à la mort de nos valeurs, de notre mode de vie, de la République... avant même de commettre quoi que ce soit comme infraction, elle devrait charcler de chez nous et allez goûter à la joie de vivre dans son Bled d'origine. En y mangeant du sable et en suçant des cailloux elle pourra ainsi s'épanouir. 

Il y a un paquet de problèmes liés à l'insécurité, l'immigration, le terrorisme et l'islamisme rampant, qui seraient réglés et renverrait le FN à ses 0,78% historiques si les lois de la République étaient simplement appliquées ! Ni plus ni moins. 

Ce n'est même pas, vois-tu, une question de Religion... je convoque la Nature. Je peux être, un instant, Païen si ça te fait plaisir... et bien les grecs antiques ou les romains s'enculaient dans la joie et l'allégresse, mais jamais ils n'auraient rêvé de s'apousailler entre mecs. Ils prenaient des épouses, faisaient des enfants... et vivaient, après, une vie sexuelle selon leurs pentes naturelles. 

Tu refuses d'entendre ce que je te dis car tu as les oeillères de ton idéologie progressiste et de gauche... 

Rien que l'expression "fachosphère" est révélatrice, car celle-ci ne veut strictement rien dire. Une facilité pour mettre dans le même paquet des trucs vraiment nauséabonds avec un Finkielkraut ou un Zemmour... C'est pathétique et tellement de gauche. C'est même comique. 

Tu devrais savoir que lorsqu'on dit "la Morale de nos Pères", cela inclut les Mères aussi. C'est comme lorsqu'on parle de l'Homme, avec un "H" Majuscule... cela implique l'Espèce Humaine dans son ensemble. Donc les femmes aussi. Tu parlais d'arguments en polystyrène tout à l'heure ? 

---------------------------------------

Rhââââh ! Taubira qui se casse ! Quel pied ! Cette insignifiante haineuse qui a en haine la France, qui voit du colonisateur blanc partout, qui veut faire acte de Mémoire face à l'esclavage transatlantique mais refuse que l'on évoque l'esclavage entre noirs avant l'arrivée de l'homme blanc sur le continent africain... ou, mieux, l'esclavage arabo-musulman à l'encontre des noirs d'Afrique... qui défend l'arrivée massive d'immigrés en France alors que nos déficits sociaux et budgétaires atteignent des niveaux records et que le chômage explose littéralement, mais qui se plaint de l'immigration vers sa Guyane natale. Elle est pathétique ! Elle incarne tout ce que je méprise dans la gauche française ! L'Utopie envers et contre tout et le désir d'anéantir tout ce que la France a été... la tiers-mondialiser jusqu'à la lie ! Complètement ! Totalement ! Définitivement !  

Et Esther Benbassa qui démissionne de la mission d'information sur l'Islam en France, instauré par le Sénat. C'est bon ! C'est délicieux ! Y'a des jours qui sont ensoleillés, finalement...

-----------------------------------------------------

L'Origine de l'Homo Sapiens Mutirégionale est encore une théorie en cours... la Théorie "Out Of Africa" a pris une telle connotation politique (comme le Réchauffement Climatique) que ça la décrédibilise de plus en plus.  Cela étant dit, elle doit avoir sa part de vérité, ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain... Les théories vont et viennent...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Origine_multirégionale_de_l%27homme_moderne

Le 28/01/2016 à 20h38 (78.119.**.***)
Emma -
"Au passage, n’importe quel militant gay te dirais, en retour, qu’il assume ce qu’il est… "

Bien sûr que des gay pourraient dire qu'ils assument leur identité, dans le sens où ils n'ont pas honte de ce qu'ils sont, toi tu voudrais qu'ils assument les conséquences de leur identité (à savoir pas de mariage, pas d'adoption, pas de GPA), conséquences que tu définis en fonction de ce que tu appelles "les fondements de la famille traditionnelle", eh oui, tu prétends détenir les fondements, les règles, et tout le reste de ton analyse en découle.

Je n'ai aucun problème avec la foi -j'aime bien les gens qui ont "la foi" d'une manière religieuse ou pas- et non cela ne me fait pas rire d'imaginer que les inquisiteurs et autres salopards auront des comptes à rendre au moment du Jugement Dernier -s'il existe j'espère bien qu'il remplit son rôle!-, je suis juste très attachée à la séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Les non-croyants ont clairement leur mot à dire en ce moment, pour l'équilibre du débat.
Ne nous renvoyez pas à une illégitimité illusoire, ça ne vous rend pas dignes de confiance...

 
Le mariage pour tous était néfaste car il ajoutait du juridique??
Ce n'est pas toi qui réclamait une nouvelle loi sur la déchéance de nationalité il y a 15 jours???
Pourtant "plus il y a de lois plus..." hum... tu disais...?
Encore un argument en polystyrène...


"Excuse-moi, mais la première partie cette phrase ne veut strictement rien dire."
Désolée, je vais tenter de reformuler:
L'infertilité de la relation homo n'a jamais impliqué l'infertilité des homo.
L'homosexualité n'a jamais impliqué de ne pas vouloir d'enfants.
Donc, ils peuvent en avoir, et en vouloir (ce qui n'est pas le cas de tous les hétéro...)
La nature a bien fait les choses, oui, mais d'une manière plus subtile, complexe et diversifiée que les religieux ne l'ont écrit.
C'est plus clair là?


"La morale de nos Pères"?
Et nos mères alors?
Je croyais qu'il fallait nécessairement un pôle masculin/féminin pour être en parfait équilibre?
C'est quoi cet équilibre, il y en a un qui parle et l'autre qui écoute?
C'est de "l'homo-moralité" alors?
Tu vois, je suis de culture judeo-chrétienne... émancipée...!
(au passage, tu as parlé de ta mère, je n'ai fait qu'y répondre brièvement, et respectueusement.)


Oui dans les années 60 l'Eglise était encore assez puissante et pesait de tout son poids afin d'empêcher -entre autre-  que les femmes et les hommes aient les mêmes droits...
Parce qu'elle avait prévu un autre shema, avec des fonctions et une hiérarchie fixe, qui ne prévoient pas ce genre de...folies.


Un truc qui m'a beaucoup plu: la phrase de ton prêtre!
"La foi n'est pas une religion mais une relation"
Voilà, ça, ça me fait plaisir, c'est la foi incarnée et libérée du dogmatisme, si l'esprit est respecté les paroles peuvent évoluer, si elle n'impose pas mais qu'elle propose, si elle rassemble au lieu d'exclure, alors la Foi peut encore apporter à la société.

Les rituels dont tu parles, nécessaires aux "mises en condition" car nous sommes des êtres contextuels, sont à mon avis très importants, en plus d'êtres riches culturellement.
Ils sont inhérents à l'être humain et lui servent toujours à se sublimer.
On a quelque chose à comprendre de ce côté-là je crois...

Je t'ai dit, je comprend vraiment les réticences des uns et des autres devant les avancées phénoménales de la science, dans certains domaines c'est vertigineux, mais voilà, j'ai dépassé ces frontières psychologiques et morales, je ne parle pas de destin, je crois que c'est notre nature...
Mais ce sont des discussions sans fin...


MON CHABADA:

Très bonne et très juste remarque, je vais juste contester ta conclusion, "l'East side story " de Coppens proposait l'Ethiopie, (donc à l'est de l'Afrique), comme berceau de l'Humanité avec une migration vers l'Asie, mais les découvertes de Toumai et d'autres au Tchad (donc à l'ouest de l'Afrique) ont invalidé cette théorie jusqu'à présent.
Les découvertes de restes de primates en Asie -pouvant laisser croire à une origine asiatique- ont été rebaptisés "East side story" (again) pour s'opposer à la théorie du "Out of Africa".
C'est vrai que ça porte à confusion et tu as bien fait de préciser, merci.
Maintenant tu as vraiment l'impression que Nebo défendait une origine d'Afrique de l'Est pour l'Humanité?


Et tous, vous êtes jouasses de la démission de Taubira?
Moi j'attends de voir si la fachosphère va lancer des bananes à son successeur, vu qu'ils n'en lançaient pas sur les autres ministres, ça doit être un truc spécial pour les Gardes des Sceaux... Wait and see.

Le 28/01/2016 à 13h01 (37.160.***.**)
Chabada -
Emma. Tu te rends compte que lorsque tu cause de Coppens qui dit que l'East Side Story n'existe plus il dit juste le contraire de ce que tu avances. 

L'east Side dont il.cause c'est l'est de l'Afrique 

Bref, il s'interroationne sur ce que raconte le Nebo

Le 27/01/2016 à 23h13 (88.189.**.***)
Nebo -

« Non, personne n'a à assumer son identité, et surement pas selon tes critères moralo-religieux. On assume ses actes, c'est tout. »


Dis voir, Emma… tu te précipites… ça commence fort ! Comment peut-on assumer ses actes sans assumer ce que l’on est… ses préférences sexuelles… son identité… sa Foi (fut-elle religieuse ou philosophique ou politique) !  


Au passage, n’importe quel militant gay te dirais, en retour, qu’il assume ce qu’il est… 

Et puis ou-ai-je dis qu’il fallait que les gens assume quoi que ce soit selon mes critères personnels ? Nulle part ! 


C’est bien toi qui fantasme, ici. 


Je te le répète, pour ma part je suis libéral… que chacun vive comme il l’entend et que l’Etat s’occupe de son cul : c’est-à-dire qu’il soit là, enfin ça devrait être normalement sa tache (un mal nécessaire), pour nous garantir nos droits et nous protéger. Pas pour dire aux uns et aux autres comment ils doivent vivre. 


Je ne puis être plus clair et plus « cool ». Mais je ne suis pas d’accord avec toi, en revanche, l’Etat, oui… s’attaque au mode de vie « traditionnel » de tous les hétérosexuels en faisant voter des lois parfaitement inutiles qui ne font que rajouter du Juridique à notre épanouissement. On sait depuis au moins Montesquieu et son « Esprit des Lois » que plus il y a de Lois… plus la Tyrannie s’épanouie !  Mais si on remonte à Montaigne et La Boétie (XVI ème Siècle), nous étions déjà mis au courant. 


Après rien ni personne n’a à m’interdire de calquer ma vie sans emmerder les autres sur la Bible si je veux. Dans une société vraiment libre chacun devrait avoir le droit de vivre comme il l’entend, sans nuire à ses voisins. 


——————————————————————————————


« L'infertilité de la relation homosexuelle n'a jamais impliqué l'infertilité des homosexuels, ni leur refus d'avoir des enfants.

Il n'y a aucun mérite à être hétéro, nous nous sommes reproduits d'abord parce que nous avions des pulsions sexuelles, et les homos (refoulés, planqués ou assumés) nous ont bien aidé à "perpétuer la race" t'inquiète ! »


Excuse-moi, mais la première partie cette phrase ne veut strictement rien dire. 


Quant à la deuxième, ce n’est pas une question de mérite, c’est juste que la nature est bien faite. L’Homosexualité a toujours existé, de la pratique initiatique de la Grèce Antique aux petits mignons de François 1er et la seule différence c’est que la norme (non pas auto-proclamée comme tu l’avances… car nous ne sommes pas qu’une construction culturelle, mais également nous dépendons de notre biologie dont on ne peut faire l’économie… sauf si nous nous aveuglons au nom d’une idéologie et la nature n’en a rien à foutre des idéologie !) était un point de repère, en effet, moral mais essentiellement garant d’un ordre qui n’excluait pas les comportements « contre-nature » à la condition qu’ils ne deviennent une norme à leur tour.


Il est des pays où l’homosexualité était lourdement condamnée. C’est peut-être regrettable par rapport à notre mentalité d’aujourd’hui, mais cela correspond à une époque où les moeurs étaient différentes et avaient subies non pas l’empreinte de l’Eglise comme on le pense bien trop vite, mais plutôt la Moraline Bourgeoise dix-neuviémiste ! Ce « stupide XIX ème Siècle » qu’évoquait Baudelaire, je crois me rappeler et dans lequel nous sommes encore mais selon une mutation particulière. La vertu Révolutionnaire (si si), celle de Robespierre et Saint Just, condamnait fermement, déjà, la chair, car la jouissance de celle-ci était considérée comme un truc d’aristo ! Et la Bourgeoisie ayant détrôné l’Aristocratie qui, en matière de chair, ne se gênait pas d’être « à voile et à vapeur » sans état d’âme particulier, si ce n’est le dimanche en allant à confesse. Dans les salons littéraires et philosophique, durant tout le XVIII ème Siècle ça baisait à couilles rabattues, et pas seulement parmi la Noblesse. Le populo s’y donnait à coeur joie également. Dans toutes les combinaisons possibles. 


Ici encore, si les textes de lois condamnaient fermement les pratiques homosexuelles (masculines particulièrement), dans les faits l’application des lois en question fut presque inexistante. Voir  John Boswell, « Christianisme, tolérance sociale et homosexualité : les homosexuels en Europe occidentale, dés débuts de l’ère chrétienne au XIVe siècle » (Gallimard).


Sur trois siècles, grosso modo de 1500 à 1789, il y eut une quarantaine d’exécutions tout au plus, relatives à l’homosexualité, et celles-ci étaient généralement liées à des actes de viols et de violence sur des mineurs, par des pervers adultes. Voir le « Dictionnaire de l’homophobie » (PUF)…


Il ne s’agit pas pour moi de me réjouir du fait que l’homosexualité fut, en ces temps, condamnable. Bien au contraire. Mais c’est juste pour préciser qu’entre la fantasme et la réalité il y a bien souvent un gigantesque écart… comme te le faisait remarquer Scalp, la simple Terreur a fait plus de mort en quelques mois de guillotine au nom de la République que tout le moyen-âge avec l’Inquisition ecclésiale ! L’Inquisition espagnole, à elle seule, a battu tous les records en raison de la Reconquista et de sa Volonté à christianiser fermement les rares musulmans et juifs qui avaient fait le choix de rester en Espagne en passant à la Catholicité. C’est historique et c’est lié à 7 siècles de domination musulmane… 7 siècles durant lesquels les musulmans n’ont pas été très tendre avec les ressortissants des autres religions du Livre si ce n’est durant quelques 90 années sur 700 ans, aux alentours de l’an 1000, lorsque le Califat affaibli avait poussé les villes à s’organiser en Taïfas (sortes de Cités-Etats) afin de survivre et qu’il fallu, alors, compter sur toutes les bonnes volontés musulmanes, chrétiennes et juives, avant que ne soit rétabli l’Ordre Rigoureux de la Charia, une fois cette période terminée. De là est née la légende d’une Espagne musulmane (andalouse essentiellement) tolérante et conciliante, alors que durant la majeure partie de la présence musulmane en Espagne (comme dans les Balkans dont je suis originaire avec les turcs ottomans) la vie fut très rude et dure pour les non-musulmans. L’Eglise Espagnole a mis en place un système inquisitorial très dur, dés 1492 et pour les 3 siècles qui ont suivis (jusqu’à l’arrivée de Napoléon qui en abolit les pratiques — si ma mémoire est bonne) elle n’a pas donné dans la dentelle vis-à-vis du moindre écart relatif à la Foi Catholique. De cette Inquisition Espagnole est née la très mauvaise réputation de l’Inquisition en général, alors que dans les autres pays de l’Europe, il suffisait de renier « Satan » pour échapper à la peine capitale, en faisant preuve de contrition et de repentir. Je ne dis pas que c’est idéal… dans les faits c’est contraire aux Textes Chrétiens qui n’invitent uniquement qu’à une seule chose, exclure de l’Eglise, purement et simplement, quelqu’un qui n’est pas conforme à l’Esprit du Christ et à la Loi de Dieu, mais aucunement tuer qui que ce soit. Jésus est très libéral, contrairement à ce que l’on croit… on vient à lui parce qu’on le désire, jamais par obligation. Du moins les Chrétiens Orthodoxes (dont je suis) sont fermement attachés à la Liberté Individuelle, au Libre-Arbitre. Il appartient à chacun de faire son choix. On impose rien à personne. Si on impose : c’est pas chrétien. Et si les églises (toutes tendances confondues, catholiques, protestantes, orthodoxes) se sont fourvoyées avec les pouvoir temporels (elles n’ont, au passage, pas fait que ça, elles ont accompli, aussi, de grandes choses)… théologiquement parlant, elles auront de sérieux comptes à rendre au Jour du Jugement. C’est aussi simple que ça. Alors, je sais que ça peut faire sourire un athée, mais un croyant informé, ça ne le fait pas sourire du tout. 


——————————————————————————————


Parent 1 et Parent 2… non, ce n’est pas mon problème, c’est le problème de tout le monde et un enfant a besoin, avant toute chose, d’un père et d’une mère… d’un homme et d’une femme. Parce que la nature, je le répète, est bien faite. Et, encore une fois, Emma, tu ne rebondis jamais sur mes nuances et mon sens du détail, mais je veux bien croire comme je te l’ai dis précédemment, qu’il peut y avoir des exceptions… et que je suis certain qu’il peut se trouver deux hommes ou deux femmes, capables de vivre ensemble et d’élever un enfant avec une réussite au niveau de son épanouissement. Mais je te répète que c’est une exception qui ne sert qu’à confirmer la règle. Moi je n’ai pas perdu mon Statut de « Père de famille » ou de « Chef de famille »… je suis en pleine harmonie sur ce plan-là avec mon épouse et mes enfants sont suffisamment grands, et je suis parvenu à leur transmettre l’essentiel des valeurs qui comptent à mes yeux. Je n’ai rien à craindre de ce côté-là. En revanche, oui, cela m’inquiète pour l’avenir de la société. Et je ne pense pas que nos prochaines générations seront pleines de mecs capables de porter leurs couilles ! Elles seront plutôt pleines d’hommasses et de femmelettes ! Et des lois qui cherchent non pas à encadrer les relations humaines juridiquement (comme le PACS parvenait à le faire) mais à attaquer les fondations, progressivement, de la famille traditionnelle inscrite dans un processus biologique naturel, y contribuent pleinement. 


——————————————————————————————


Que la France soit une République Laïque, je suis le premier à m’en réjouir, car comme le disait le Christ : « Il faut rendre à César ce qui revient à César et à Dieu ce qui revient à Dieu » ! Mais la République n’a pas, sous prétexte de Laïcité à saper le fondement de ce qui fut la morale de nos Pères. D’ailleurs Jules ferry, défendant la Laïcité, lorsqu’on lui demanda quelle Morale l’Ecole Républicaine allait enseigner aux enfants si l’Eglise se retirait de la partie, il répondait qu’on allait y enseigner (et ceci est bien connu) : « Cette bonne et antique morale reçue de nos pères » ! Dois-je te rappeler, Ô Emma, que cette bonne et antique morale reçue de nos pères tient essentiellement du Décalogue Biblique et que même si tu n’es pas croyante, tu es, que ça te plaise ou non, de culture chrétienne. Comme l’avoue Michel Onfray lui-même, cet Athée Radical, lorsqu’il proclame que notre Civilisation est Chrétienne. 


——————————————————————————————


Laisse, je te prie, ma petite maman en dehors de tout ça… je ne t’ai pas donné de précision sur sa vie qu’elle a tenté d’ailleurs à plusieurs reprises de refaire honnêtement avec des hommes… mais elle est tombé sur une série de connards de premiers choix, répétant, semble-t-il, comme beaucoup de personnes en matière amoureuse (les psychanalystes se sont penchés de nombreuses fois sur ce genre de faits) des schémas toujours identiques, se retrouvant avec des menteurs, des trompeurs et des machos à la con qui n’ont jamais su lui rendre un amour à la hauteur de ses espérances. Et ceux qui ont traversé sa vie n’ont pas été, non plus, à la hauteur pour me servir de Père de remplacement. Ma mère, loin d’être une femme soumise et éteinte a bien senti ce qui pouvait me manquer, et elle n’a pas hésité à me mettre le plus souvent possible en compagnie de figures masculines imposantes, dans la famille, afin qu’à leur contact je développe ma testostérone masculine. Et la réussite a été complète. Des oncles, des grand-pères et grands-oncles. Je me suis construit comme tout garçon devrait l’être avec deux pôles, masculin et féminin… et la famille ne manquait pas non plus de femmes toute dévouées à l’enfant que j’étais, de la mamie pleine de tendresse à la tantine qui me goinfrait de gâteaux. On appelle ça l’éducation… Là où bien des parents deviennent croulants et coulants et trop « cools », et pas mal de pères (de plus en plus) désertant leur fonction d’autorité, reléguant pas mal de choses à leur épouse ou compagne, se soumettant à ses désidératas et pensant bien faire se retrouve avec des garçons qui passent leur temps à questionner leur sexualité, leur rôle ici-bas, et ne se construisent pas en tenant d’un point de vue masculin tête à l’indispensable figure paternelle, mais en la niant, purement et simplement. Puis en la cherchant auprès d’autres hommes. Pareil pour les filles… mais en sens inverse, avec leur mère. 


——————————————————————————————


Ce qu’il semble tu refuse d’entendre ici, c’est que les Religions (à part l’Islam… et ça c’est pas fini… mais c’est un autre débat) n’emmerdent plus grand monde de nos jours. Par contre les intégristes laïcards n’en finissent pas d’attaquer les Religions. Enfin, la chrétienne surtout. 


——————————————————————————————


Tu as dit, Emma, une chose intéressante… vraiment… tout de même : « si Dieu est un scientifique, Dieu est à l'opposé des religions » ! Amen ! C’est parfaitement le Cas du Christ, vois-tu. Mon Prêtre bien aimé m’a dit plein de choses intéressantes. Et parmi celles-ci, il m’a dit une fois : « Notre Foi n’est pas une Religion, c’est une RELATION ! » Nous avons un certain nombre de Rituels, c’est vrai, mais ceux-ci ne sont faits et maintenus que dans le but d’entretenir cette RELATION. Nous en avons besoin car nous sommes imparfaits et que ces Rituels nous mettent dans une certaine disposition d’Esprit. Mais nous n’avons plus besoin, en tant que chrétiens en tout cas, à accomplir 613 obligations quotidienne comme les juifs, à ne faire que du Juridique, à offrir des sacrifices à Dieu… etc… Car précisément le Christ nous a fait sortir de la Religion. La Loi entière est résumée en une phrase magistrale : pour hériter du Royaume de Dieu il faut juste aimer Dieu de tout son coeur, de tout son esprit et son prochain comme soi-même. » Le Sacrifice Ultime a eu lieu, le Christ en Croix, il n’y a donc plus de Sacrifice à faire de nouveau pour la remise de nos péchés. Plus besoin de circoncision de la chair, la circoncision du coeur suffit.  Et le Messie étant advenu, plus besoin de liens entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel. Je le répète encore une fois : « Il faut rendre à César ce qui revient à César et à Dieu ce qui revient à Dieu » !


Je ne sais pas si on peut qualifier cela d’invention… en tout cas si ça en est une elle est admirable. Pour moi, pour le dire simplement, cela coule de source. C’est de la Logique Théologique. Mais je ne veux pas me fâcher avec mes amis juifs qui, eux, attendent encore le Messie. 


——————————————————————————————


Les instances Religieuses se sont excusées pour pas mal de choses… leur antisémitisme historique (en raison d’interprétations littérales de certains textes très mal abordés) … les erreurs de l’Inquisition… et d’autres choses encore que je n’ai pas en mémoire… mais on ne peut pas leur demander de remettre en question des dogmes fondamentaux surtout si on sait que plus personne n’oblige qui que ce soit à les suivre. 


La Manif pour tous était loin, mais très loin, de regrouper que des Catholiques purs et durs… c’est mal connaître la mouvement et j’espère que l’ami Lionel pourra trouver le temps d’intervenir ne serait-ce qu’à ce propos, lui qui est une figure historique du Forum de Louis (en plus d’être pote depuis plus de 40 piges avec le patron des lieux) a été un des organisateurs de cette Manif Pour Tous ! Et le qualifier de « réactionnaire », de « Religieux Catho » et autres joliesses de cet acabit, ce serait plus distribuer des trucs qui ressemblerait à des Points Godwin afin d’évacuer tout débat et toute écoute attentive, qu’autre chose. Il y avait au sein de La Manif pour tous pas mal de monde qui souhaitait surtout que l’on ne touche pas au socle fondateur de notre Civilisation et qu’on s’attaque plutôt à des problèmes nettement plus importants comme le Chômage, l’Insécurité, etc… Mais Hollande a fait son choix… le Mariage homosexuel, ça, ça avait son importance…


Selon une étude à propos de la sexualité des Français parue en 2008 et recoupant des données de l'Inserm (Recherche Médicale) et des données de l'Ined (Démographie), 4% des femmes et 4,1 % des hommes de 18 à 69 ans ont déclaré avoir déjà eu des pratiques homosexuelles. Cependant 1 % des femmes uniquement et 1,6 % des hommes ont déclaré en avoir eu avec une personne du même sexe au cours des 12 derniers mois.



Pour l'Insee, un couple se définit par deux personnes vivant sous le même toit. D'après le recensement de 1999, « 0,3 % des couples sont constitués de deux personnes de même sexe déclarant une vie en couple, à quoi s'ajoutent 0,6 % d' "amis" de même sexe qui ne se disent pas explicitement en couple mais en constituent vraisemblablement un » , selon Wilfried Rault, de l'Ined ("La difficile mesure de l'homoparentalité", juin 2009).


"Les couples corésidents de même sexe avoisineraient 1 % du nombre total des couples, chiffre analogue à celui des pays voisins", poursuit l'Institut national des études démographiques. Selon l'Insee, la France compte environ 15 millions de couples. Le nombre de couples de même sexe avoisinerait donc les 150 000.


C’est certain que le Mariage pour tous était d’importance première face à nos pauvres, nos millions de chômeurs, nos cités dénuées de droit, nos mosquées radicales, notre éducation en décadence… etc…


——————————————————————————————


Si, le Big Bang a été conceptualisé par le Chanoine Catholique Georges Lemaître, d’origine belge wallonne, en 1927, qui avait à peine, alors passé la trentaine. Un esprit brillant. Il ne l’a pas appelé « Big Bang » à l’origine, il parlait plutôt d’atome primitif qui aurait explosé. D’autres scientifiques travaillaient déjà sur le sujet avec des intuitions approchantes, mais Georges Lemaître fut le premier à apporter des calculs démontrant clairement que l’Univers était en expansion constante. Comme il doutait de ses calculs il n’a pas fait de publication officielle et c’est les calculs de Hubble qui ont été retenus. C’est pour se moquer de sa théorie révolutionnaire qu’on la qualifia de théorie du Big Bang… mais une fois que celle-ci fut mathématiquement établie (mesures de vitesses d'éloignement des galaxies… rapport constant entre distance et vitesse d'éloignement) on conserva l’appellation qui lui allait à merveille. Georges Lemaître est mort dans les années 60… en effet, en un temps où l’Eglise comme chacun le sait était toute puissante et tyrannique ! Pardonne-moi mon Ironie ! 

Le 27/01/2016 à 20h33 (78.119.**.***)
Emma -
La Terreur à tué de nombreux de scientifiques, et plein de gens très bien, elle devrait  elle aussi s'excuser... ah oui, elle n'existe plus depuis plus de deux siècles, elle n'est donc pas à la confondre avec la laicité!

La parole de Jesus est souvent très belle,  mais Jesus n'est pas l'Eglise...


Il n'y a pas un concepteur du Big Bang, il y en a une ribambelle et ça continue, la science se fait à plusieurs sur des millénaires, actuellement les projets scientifiques sont quasi tous trans-continentaux, quand on ne reprend pas des théories oubliées depuis des décennies.
Même Einstein était bousculé de son vivant par Niels Bohr (qui lui a répondu: "Cessez donc de dire à Dieu ce qu'il a à faire!") et d'autres, il ne faut pas simplifier la science -ou les sciences- non plus.

On sait que les métiers étaient différents par le passé, les astronomes étaient aussi astrologues par exemple, les prêtres médecins, etc...
Etre croyant n'empêche pas de faire de la science, l'idée de Dieu vient même assez naturellement quand on voit la beauté de l'univers et de certaines équations,  mais Dieu est l'idée qu'on s'en fait, c'est un mot que chacun peut employer comme il veut.
Que les religions ne cherchent plus à imposer leurs dogmes, c'est tout ce que je demande.

Le 27/01/2016 à 16h28 (195.137.***.**)
scalp@Emma -
voyons, voyons, ...

"je pense que c'est aux instances religieuses de s'excuser pour tout le mal qu'elles ont fait."

1. La terreur en 1793 a fait plus de morts en quelques mois en France au nom de l'athéisme que l'inquisition dans toute l'Europe pendant le moyen-age au nom de Dieu.

2. L'Abbé Georges Lemaitre est le théoricien du big bang.
Il ne travaillait pas par crainte de l'Eglise ...

3. Le père Thierry Magnin est Docteur en Sciences Physiques et Docteur en Théologie.

http://s3.amazonaws.com/faithandreasoninstitute/thecatholicthing/wp-content/uploads/2015/05/Corbis-U211064ACME-1.jpg" align="none">


Le 27/01/2016 à 16h10 (37.175.***.**)
Choubidou -
M'enfin Emma ne te précipite pas trop vite dans ce que tu t'exprime passkeu rien que le concepteur du big bang (et qu'ça date pas du temps que la Church avait le mega power) c'était un scientifique qu'était prêtre aussi 

Le 27/01/2016 à 15h31 (78.119.**.***)
Emma@Scalp -
Oui mais tu me parles d'un temps où l'Eglise représentait Le Pouvoir absolu et supérieur, et comme avec tous les pouvoirs totalitaires il n'était pas question pour les savants et les artistes de ne pas travailler avec lui, pour lui, et de ne pas chanter ses louanges sans avoir de très sérieux problèmes... de survie!

De plus je ne clash pas Dieu, mais les religions -et surtout leurs intégrismes respectifs- qui prétendent nous éclairer mais leurs lumières sont plus ténébreuses que brillantes!

Les humains n'ont pas besoin des religions -ni même de Dieu- pour être bons.
On peut s'inspirer des paroles et des actions éclairées d'où qu'elles viennent, pas besoin de cloisonner, et encore moins de s'entretuer pour ça.
Cela a été donné à l'humanité toutes entière.

Donc tu vois, non seulement je ne m'excuse pas mais je pense que c'est aux instances religieuses de s'excuser pour tout le mal qu'elles ont fait.

On était très occupés avec l'Islam, mais depuis que la Manif pour tous a lancé sa grande offensive politique il ré-apparait clairement  que les religions ne resteront pas dans la sphère privée si on ne les y maintient pas.
Elles veulent le pouvoir, par la force s'il le faut, à ce titre elles ne présentent pas de différence avec un mouvement politique quel qu'il soit, et n'ont donc aucun respect particulier à exiger en retour.


Le dessein intelligent est possible!
Je ne ferme aucune porte, vraiment aucune, même quand on me parle des neo-crypto-reptiliens qu auraient enfanté l'espèce humaine après un croisement avec des E.T j'écoute encore, et j'ai assisté à assez de phénomènes "impossibles" pour mesurer l'étendue de ce qu'il nous reste à comprendre.

Le 27/01/2016 à 11h11 (195.137.***.**)
scalp@Emma -
"C'est sûr que ce n'est pas l'Eglise qui a inventé la péridurale, on sait, merci.
Elle a inventé quoi au fait?
Hahaha."


Attention, à ne pas opposer si rapidement science et religion dans un raisonnement un peu hatif ... voire méprisant.

L'Eglise catholique romaine a contribué fortement au développement de la science moderne et de nombreux scientifiques étaient également des hommes d'église.

Bien entendu cela s'est fait parfois dans la douleur lorsque la science venait remettre en cause le dogme établi comme dans le cas de l'héliocentrisme.
Galilée fut d'abord emprisonné , sa peine fut ensuite allégée par son bon ami, le pape Urbain VIII.

La moitité des grands scientifiques actuels sont croyants.
http://www.larecherche.fr/editorial/scientifiques-religion-01-12-1997-71965

citation de Francis Bacon :

« Un peu de science éloigne de Dieu ; beaucoup y ramène »

Issac Newton, l'un des plus grands scientifiques de tous les temps voyait également dans la perfection de l'univers un dessein intelligent.

Pour l'astrophysicien Trin Xuan Tuan la probabilité que notre monde soit arrivé par hasard est la même que celle d'un archer réussissant à planter sa flèche dans une cible de 1 cm2 située à l'autre bout de l'univers soit 15 milliards d'années lumière.

Heureusement la science est séparée de la religion et chacun a le droit de douter.



Dans mon cas je doute de la religion LGBT et je me demande si ce n'est pas déstabilisant pour un enfant de grandir dans une famille homoparentale.


Le 27/01/2016 à 00h33 (78.119.**.***)
Re -
Rectif: "des millions d'années" pas des milliards...

Le 26/01/2016 à 22h43 (78.119.**.***)
Emma -
Non, personne n'a à assumer son identité, et surement pas selon tes critères moralo-religieux.
On assume ses actes, c'est tout.
Y compris celui d'avoir refoulé sa nature, ses idées, ses envies, afin de se conformer à des normes.

Mais la norme dont tu parles est celle de la Bible, pas celle de notre Constitution, ni celle de La Déclaration universelle des droits de L'Homme, chacun ses références idéologiques effectivement, j'assume les miennes avec plaisir et fierté!

Je ne crois pas en ton Dieu Nebo, et les statistiques montrent bien que les laics et les agnostiques comme moi sont majoritaires dans ce pays (+ de 60%), ne l'oublie pas, surtout quand tu parles de "déni démocratique".



L'infertilité de la relation homosexuelle n'a jamais impliqué l'infertilité des homosexuels, ni leur refus d'avoir des enfants.
Il n'y a aucun mérite à être hétéro, nous nous sommes reproduits d'abord parce que nous avions des pulsions sexuelles, et les homos (refoulés, planqués ou assumés) nous ont bien aidé à "perpétuer la race" t'inquiète!
Ce n'est pas leur nouvelle possibilité de se marier qui "détruit la famille", mais bien tous ces mensonges, ces souffrances et ces vies foutues pour ne pas avoir pu (ou osé) sortir de cette sacro-sainte norme sociétale auto-proclamée.

Les enfants ont besoin des gens qui les aiment et les éduquent. 
Parent 1 et 2, c'est ton problème à toi.
Les enfants ne se construisent pas avec un seul pôle masculin/féminin comme s'ils n'avaient de contacts qu'avec leurs parents, isolés dans le jardin d'Eden de la famille ricorée.
Tu pleures juste ton statut de Pater Familias déchu, pas vrai?
Au passage, ton problème de manque de père/présence masculine n'a absolument aucun rapport avec tout ça, il a plutôt à voir avec le choix ta mère de ne pas refaire sa vie...
Et si ta mère avait voulu vivre avec une femme, ça aurait été son choix, sa vie, son bonheur, ça compte aussi pour un enfant de voir ceux qu'il aime heureux, non?
La Bible ou le bonheur dans ce cas-là?

La "religion qui relit" commence à reconnaitre ces différents cas de figure du bout des lèvres, celle qui oppose... s'y oppose et continue de vouloir les renvoyer à la marge, avec des droits et une parole réduite, elle voudrait même qu'on la remercie de ne pas les emprisonner ou les tuer comme dans la religion voisine...
Cette vision du statut des minorités n'est pas la mienne.
Vois comme les laics et les agnostiques n'interdisent rien aux croyants qu'il ne s'interdisent eux-mêmes, les croyants sont des citoyens à part entière, sans aucune restriction, aussi minoritaires soient-ils.
Prenez-en de la graine: la laicité est le système le plus protecteur pour chacune des religions.

Chers amis religieux, la France est une république laique où on vous laisse croire à ce que vous voulez, vivre comme vous voulez, on subventionne vos lieux de culte et on vous protège quand vous êtes agressés, n'en demandez pas plus car vous n'êtes pas les garde-fous de la société, vous n'etes pas nos maitres à penser, vous n'êtes les garants de rien, et surement pas de "Mère Nature".
Vous emmerdez les autres depuis toujours par contre.
En quel honneur?

Si tu veux porter ta croix Nebo vas-y, personne ne t'en empêche, mais la morale archaique de ce genre de bondieuseries auto-punitives ne concerne que ceux qui y croient, et veulent s'y soumettre.
C'est sûr que ce n'est pas l'Eglise qui a inventé la péridurale, on sait, merci.
Elle a inventé quoi au fait?
Hahaha.
                                       -----------------------------------------


La citation de Coppens que je t'ai donné date de 2015.
L'état actuel des connaissances dit que l'évolution s'est probablement faite en "arbre" et de manière accidentée à partir de LUCA -avec une origine africaine pour Homo- suivie de migrations dans tous les sens au gré de la dérive des continents et des changements climatiques (ce qui a effacé la plupart des traces anciennes, sorry...) le tout sur des milliards d'années.

Aux dernières nouvelles Sapiens et Neandertal auraient bien échangé leurs gènes (restent 4% chez les Européens) lors de rapports sexuels, pas d'immaculée conception à l'époque, ces espèces n'étant pas séparées dans l'évolution mais le fruit de migrations antérieures de peuples qui ont évolué différemment selon leurs latitudes, puis se sont "retrouvés" sans se "reconnaitre".
TOUT ceci jusqu'à preuve du contraire, ou de mieux...
Qu'est-ce qui te stress à ce point avec la théorie du "Out of Africa"?
Ce serait un réel problème pour toi d'avoir des racines africaines, même si lointaines?
 
Aujourd'hui la science nous apporte des rêves et des résultats, mais surtout un état d'esprit.
Le mode de penser d'un(e) scientifique est de remettre en question ses connaissances, de ne rien graver dans le marbre, de poser une théorie pour chercher à la remplacer par une meilleure.
A l'opposé de celui des religions, donc si Dieu est un scientifique, Dieu est à l'opposé des religions.
CQFD.


Le 24/01/2016 à 23h39 (88.189.**.***)
Nebo -

Emma, un peu de sérieux, veux-tu… chacun de nous, gay ou hétéro, doit assumer PLEINEMENT ce qu’il est et apprendre à s’en satisfaire. Dire « Oui » à la vie sous n’importe quel angle qu’elle se présente à nous. Le vieux nietzschéen que je suis n’y renoncera pas d’autant plus que dans l’ « Amor Fati » il y a des promesses toutes personnelles de rédemption toujours recommencée. 


Désolé de te contredire, mais naturellement, la majorité des gens sont hétérosexuels… la nature est bien faite… ce qui a permis à l’espèce de se perpétuer depuis la nuit des temps et jusqu’à nos jours. La question n’est pas de « choisir » ou pas ce que nous sommes, c’est juste qu’on n’a pas trop le choix, c’est exact, mais pas suffisant comme argument… 


L’Homosexualité à moins d’être une pratique culturelle initiatique (voir dans la Grèce Antique l’éromène et l’éraste… et ni l’un ni l’autre n’auraient songé à s’épouisailler) est plutôt une exception qui, encore, une fois confirme la règle : c’est l’Homme et la Femme qui sont faits l’un pour l’autre par dame nature. En matière de fantasme, tu m’excuseras, mais c’est à toi, ici, en la matière de faire un peu le ménage… car outre des positions essentiellement idéologiques de ta part, je ne vois pas d’argument recevable qui me ferait changer drastiquement d’opinion sur le sujet.


Ce que tu refuses d’entendre, c’est que pour moi les individus, quels qu’ils soient, hétéros, homos, ou autres… ont tous droits sans exception au respect de leur personne et à vivre dignement comme ils l’entendent… je ne cherche pas pour ma part à empêcher qui que ce soit de vivre pleinement sa sexualité… je ne juge pas les individus. A vrai dire je m’en fous totalement. Dieu jugera. Par contre j’ai le droit d’estimer que ces questions ont outre-passé leur degré d’importance et on en  a fait un cas de premier ordre alors que la juridiction telle qu’elle était avant le mariage pour tous protégeait les individus quelle que soit leur orientation sexuelle et le PACS suffisait amplement à leur donner des droits de couples. Mais la volonté de normaliser l’anormal n’est qu’un signe de la volonté d’attaquer la famille dans sa constitution traditionnelle et rien d’autre.


http://photostrio.free.fr/gallery/1453674901646301.jpg" width="487">


Je n’ai strictement rien contre l’adoption. Les enfants sans parents ont le droit de recevoir de l’amour et de bénéficier de la possibilité d’un avenir… seulement je reste persuadé que pour leur bien et le bien de la société en général, il est préférable que ces enfants soient élevés par UN HOMME ET UNE FEMME. C’est tout. Afin qu’ils se structurent sur les pôles Masculin/Féminin. C’est aussi simple que ça. 

Encore une fois, je ne doute pas qu’il pourrait y avoir des exceptions qui fonctionnent et que des enfants élevés par deux hommes ou deux femmes comme parents puissent y trouver source d’épanouissement. Mais je persiste à penser qu’il s’agirait  cas particuliers.


http://photostrio.free.fr/gallery/1453674967133400.jpg" width="440">


Encore une fois, en la matière, ma position n’est pas un jugement purement moral du genre, « deux hommes qui s’enculent ou deux femmes qui se broutent la moule… woooaaah ! Choking ! » ! Ma considération est essentiellement tournée vers les enfants. Car avoir des enfants ça n’est pas un droit ! Avoir des enfants est un processus naturel qui implique surtout des devoirs envers les enfants en question.  Rien d’autre. 


Pour la GPA, je ne suis pas sûr que l’on mesure pleinement ce que la techno-science va provoquer et provoque déjà comme basculement de paradigme avec des conséquences difficiles à deviner pour les années à venir en un temps où une femme donne l'ovule, un homme son sperme, tous les deux ne se connaissant pas, et une autre femme porte le foetus et l’accouche alors qu’une tierce personne (homme ou femme) l'élève en compagnie de son compagnon ou sa compagne, cette troisième personne fut-elle hétérosexuelle ou homosexuelle. Excuse-moi… on touche au doux délire. Et la personne humaine n’a pas à devenir un objet de consommation, bon à acheter, à choisir… et à jeter aussi ! Jusqu’à 15% des enfants adoptés, en France, sont confiés à des services sociaux ! Et donner la possibilité à des femmes pauvres de louer leurs ventres pour porter le foetus pour quelqu’un d’autre tout en interdisant, en même temps, la pratique de la prostitution, c’est se foutre hypocritement de la gueule du monde entier… 


Je ne vois pas en quoi les homosexuels n’étaient pas égaux aux hétérosexuels avant cette loi fumeuse ! Notre principe fondateurs étant une égalité de Droits devant la Loi et les principes Juridiques a donné naissance à une Machine Redoutable à promulguer des lois incessantes pour absolument tout et n’importe quoi. 


————————————————————


La découverte dont je parlais, relativement à l’origine de l’Homme Moderne n’est pas ce que tu dis… 


Dans le « Science et Avenir » de Juin 2011 (c’est très récent), prenant en considération les découvertes récentes en matière de fouilles archéologiques préhistoriques, Yves Coppens laisse clairement entendre que l’Homme Moderne Européen, tout comme l’Homme Moderne Chinois, ne descendent pas de l’Homme Moderne Africain comme la théorie de l’ « Out of Africa » le laissait entendre jusqu’à présent selon laquelle l’Home Sapiens aurait surgi d’abord en Afrique puis se serait répandu via le Golfe Persique aux quatre coins du Globe. Il affirme même clairement que « les Homo Sapiens d’Extrême-Orient sont les descendants des Homo Erectus d’Extrême-Orient ». 


Ces découvertes ont littéralement explosé en Chine… mais elles s’accumulent partout dans le monde, selon le numéro de « Science et Avenir » en question… en Georgie, en Espagne, au Maroc… en Australie, en Israël…et même en Mongolie. Une Hominisation et « sapiensisation » générales apparaissent soudainement, « in situ » dit Yves Coppens… et, bien entendu, le chaînon manquant nous faisant passer de l’Homo Erectus à l’Homme de Néanderthal puis à l’Homo Sapiens manque toujours… On sait aujourd’hui que l’Homme de Néandertal nous a légué un très petit pourcentage de ses gènes… des mélanges ont-ils été néanmoins possibles ?… car d’une manière générale le mélange Néandertal/Sapiens semble littéralement impossible génétiquement… Néandertal et Sapiens étaient deux espèces totalement différentes bien qu’humanoïdes. Le problème n’est pas entièrement résolu et c’est très très difficile à cette échelle de distance temporelle et ce malgré nos outils scientifiques.

http://photostrio.free.fr/gallery/1453675067161903.jpg" width="439">



————————————————————


Je suis persuadé, pour ma part, que nous ne sommes que des relais ici-bas… et ce (mon point de vue chrétien) depuis notre chute. Notre cerveau ne pense pas… notre conscience est loin, en dehors, ici nous ne faisons que vivre ce que cette conscience hors de nous nous indique. Raison pour laquelle malgré la beauté du monde et de l’Univers, « la vie est ailleurs », « je est un autre » comme disait Rimbaud.


Allez Ciao... à la Revoyure !!! 


Le 23/01/2016 à 18h05 (78.119.**.***)
Emma -

La physique quantique m'intéresse beaucoup aussi, et je pense que tout le monde en a entendu parler, elle n'est pas nouvelle, elle continue juste de prouver sa solidité, à chaque expérience, les scientifiques se sont rendus à l'évidence par ce biais, comme toujours.
Pas en lisant des textes sacrés ou en invoquant les esprits...
Pour autant quand on connait un peu ces phénomènes on ne peut s'empêcher d'y voir une résolution de pas mal de mystères tenaces.
C'est vrai que cela pourrait expliquer beaucoup de choses, mais pour l'instant on ne sait pas encore où cela va nous mener , le mystère est encore là, et il le sera peut-être toujours, c'est pour cela qu'il convient de rester ouverts à toutes possibilités.

La fameuse dualité onde/particule n'est pas forcément "louche",  même s'il est étonnant de constater que les états d'intrication et de superposition sont plutôt familiers du mysticisme, parfois des sciences humaines (ou hybrides, comme la pertinente Synchronicité de Jung), et intuitivement de chacun d'entre nous, même quand on ne connait rien du comportement des particules au niveau quantique.
On ressent des interactions -entre humains mais aussi avec des animaux, des plantes, des objets etc- qui ne sont pas quantifiables, ni mesurables, mais qui ressemblent à des phénomènes physiques (attraction, répulsion, fusion, etc).
On sent qu'il y a des forces en jeu, mais lesquelles?
En mécanique quantique le vertige concerne surtout la nature et le comportement de la matière à cette échelle, et par extension à la nôtre, mais c'est une extension un peu rapide à mon avis: nous n'avons pas ces propriétés à priori, ou pas tous, ou pas sans se mettre dans un état particulier, mais c'est peut-être un à priori à dépasser justement, une conscience à éveiller, un potentiel à canaliser ou développer.
Mais pour aller où?
Bien sûr que cela pourrait valider certaines intuitions millénaires, mais lesquelles? Il y en a tellement...
Le "Dessein intelligent" me parait vraiment trop centré, même les mathématiques me semblent trop humains pour être un langage divin.
La science a toujours invalidé les théorie ethnocentrées, ce qui ne prouve rien mais ne plaide pas en leur faveur...

Cela pourrait être quelque chose qu'on ne connait pas du tout et auquel on n'a jamais pensé...

Cette année on va peut-être apercevoir un petit quelque chose de Sagittarius A*, "nôtre" trou noir, ce serait déjà tellement extra-ordinaire.
Einstein où qu'il soit -son âme, sa réincarnation, sa mémoire quantique- attend la réponse avec impatience, c'est sa théorie!



La découverte dont tu parles en Chine correspond à la découverte d'ossements de primates -et non d'hominidés- trouvés en Birmanie en 1984, ces primates auraient peut-être migré vers l'Afrique avant qu'Homo apparaisse.
La communauté scientifique ne remet plus en cause l'Afrique comme origine de l'Humanité depuis la découverte de Toumai au Tchad en 2001, et surtout pas Yves Coppens qui a déclaré: "Soyons raisonnables : telle que je l'avais conçue, l'East Side Story n'existe plus"!
Désolée mais tu peux vérifier autant que tu veux, google est l'ami de tout le monde.
Les scientifiques n'ont pas de préférences ou d'idéologie tu sais, leur truc c'est la connaissance pour la connaissance, donc s'ils découvrent finalement qu'on vient d'autre part ou de partout à la fois ils le diront... Et où que ce soit, cela m'ira très bien.


                                                     ----------------------------------------------------------


Je ne suis pas du tout d'accord avec toi, les homosexuels n'ont pas à assumer quoi que ce soit en tant que tels.
Ce n'est pas plus un choix d'être homo qu'un choix d'être hétéro, personne ne choisi son orientation sexuelle.
On ne demande pas aux hétéro d'assumer leur statut en les obligeant à se marier et à avoir des enfants, on les laisse vivre, les homo n'ont pas à payer, en étant interdits de mariage,  pour des fautes ou des déviances qui n'existent que dans la tête de ceux qui les jugent ainsi.
Après, que tu les aimes plutôt comme ci ou comme ça, c'est ton problème, voire ton fantasme...

Les personnes âgées ou stériles qui se marient ne provoquent aucune manifestation d'hostilité parce que tout le monde sait que l'esprit du mariage c'est d'être un pacte d'amour entre 2 personnes.
Tout ce bordel n'a rien à voir avec un manquement à l'esprit de cette institution ou un danger pour les autres, ils ont juste le tort d'être homos.
Heureusement personne ne reviendra sur cette loi, car il ne s'agit pas d'égalitarisme mais bien d'égalité. Un de nos principes fondateurs.
Un beau principe quand on comprend que des citoyens égaux en droits et en devoirs ne veut pas dire des citoyens identiques, sans genre ni origines, etc...

L'adoption par un couple homosexuel pose les mêmes problèmes de filiation qu'avec un couple hétérosexuel, tu es contre l'adoption en général?

La GPA, c'est autre chose, et je comprend que ça pose des problèmes, mais nous avons déjà repoussé nos limites biologiques avec nos avancées médicales, personne ne songe à revenir en arrière, bien au contraire on continuera à utiliser la technologie de plus en plus.
Est-ce contre-nature, je ne le crois pas, je crois le contraire.
On est une espèce un peu barjot, on ne connait pas encore nos limites.

PS: tu ne m'as pas l'air émasculé, si?

Le 23/01/2016 à 00h29 (88.189.**.***)
Nebo -
Oui oui... je m'engueule souvent avec Dieu... comme Jacob (qui après sa baston avec Dieu... carrément) change de nom et s'appelle désormais Israël. On a pas fini d'en parler... Ou comme Abraham... comme Job... comme Jonas. Bon, c'est dense... je vais pas donner toutes les explications... il y a Internet... débrouillez-vous un peu tous seuls... 

Comme je le disais jadis ailleurs...

Il faudrait se tourner vers David Bohm, par exemple... et explorer les singularités de la Physique quantique... L'expérience fondamentale d'Alain Aspect au début des années 80... Les perspectives qu’ouvrent les théories de a Physique Qantique sur la médecine, les arts, les échanges humains, sont incroyables. On se sent connectés à l’ensemble, tout en se distinguant de la masse. Singularité faisant partie du grand Tout mais non dévorée par elle. C’est, il me semble, ce qu’ont éternellement exprimé les grands Artistes, les grands Religieux au cours des Siècles. L’Art prend à nouveau une profonde signification au contact de cette Théorie Quantique dont il se nourrit. De même la Religion. La Religion qui relit... 


Il est évident que l’Art Abstrait, le Surréalisme, par exemple, ont pressenti l’approche de cette nouvelle Révolution Copernicienne que la mentalité ultra-traditionaliste limitée et tournée vers elle-même, vers son petit nombril, a rejeté avec un dédain bourgeois. Or, comme le disent si bien les Kabbalistes, la Tradition authentique veut la révolution, l’avancée, le progrès mais vers la source avec respect total des racines, non l’écart fondamentaliste ouvert ou… masqué ! Les textes anciens, la parole Divine, quelle qu’elle soit, veut, exige, ordonne : LA SCIENCE ! Tout le reste est ténèbres.

Nous sommes véritablement tournés vers le pauvre matérialisme du 19ème Siècle. A l’heure de la Valse Quantique. C’est lamentable. Cette Physique Quantique suggère que tout est informations, Ondes, Vibrations... Temps et Espace n'y ont pas la même mesure qu'à notre échelle... L'Univers tenait dans un dé à coudre avant le Big Bang. Avant l'Esprit... si j'ose dire... J'ose. 

Sinon, à petite échelle il y a René Barjavel... dans son livre "La Faim du Tigre"... 

L'essentiel du questionnement de la Physique est d'ordre métaphysique. Il porte sur la nature de l'énergie et de la matière. Et ce questionnement implique aussi ce que l’on pourrait nommer : l’Esprit. C’est à une véritable re-fondation de la Science, non morcelée, mais unitaire, qu’il nous faudrait nous activer. 

Que la Science soit Métaphysique, je n’en ai pas douté un seul instant. Je suis heureux, juste, de constater que des Scientifiques partagent cette intuition et l’étayent même avec des arguments autres que "la foi du charbonnier". Or, c’est bien ce qui m’intéresse. Là est la vraie Science. Celle qui cherche à voir plus loin. Non seulement dans la dualité de "l’Arbre de la connaissance".


René Barjavel : 

« Genèse, 2:21-22 : "Alors Yahvé Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit. Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. Puis, de la côte qu'il avait tirée de l'homme, Yahvé Dieu façonna une femme..."

Ce qui est plus surprenant, c'est cet homme à qui il manque désormais une côte. Comme il s'agit de la conformation de l'homme par excellence, de l'homme type, tous ses descendants mâles devraient avoir une côte en moins. Nous savons qu'il n'en est rien.
Mais la science a découvert, il n'y a pas très longtemps, que les hommes ont effectivement quelque chose de moins que les femmes.

Quiconque a eu sous les yeux la micro-photographie d'une cellule en train de se diviser a été frappé par l'alignement, dans le noyau, des chromosomes dédoublés. De chaque côté de la ligne de partage de la cellule, les chromosomes symétriques se font face, comme les côtes de part et d'autre de la colonne vertébrale. Comptons ces chromosomes. Chez la femme, il y en a 23 paires. Chez l'homme, combien ? 22 paires complètes et une paire incomplète... On a d'abord cru que l'homme n'avait que 45 chromosomes.
En regardant mieux, avec des instruments plus puissants, on s'est aperçu que le 46e ne manque pas tout à fait : il en reste un morceau, un moignon. Au chromosome complet, les biologistes ont donné le nom de X. Au fragment qui lui fait face le nom de Y. Dans sa double colonne de chromosomes, la femme a donc une paire X X, symétrique et complète, comme les autres paires. A la place de cette paire-là, l'homme n'a qu'une paire boiteuse X Y.
On sait que ce sont ces chromosomes qui sont les facteurs de l'hérédité. Ce sont eux qui portent les ordres de la vie, de l'espèce, de la race, de la famille, de l'individu. Or, que se passe-t-il dans les glandes sexuelles de l'homme quand une cellule se divise pour donner naissance à deux spermatozoïdes ? Les deux spermatozoïdes vont se partager toutes les paires de chromosomes, y compris la paire X Y. Un d'eux emportera le chromosome X et l'autre le chromosome Y.

Le spermatozoïde X avec tous ses chromosomes complets, s'il parvient à féconder un ovule, donnera naissance à une fille, dont toutes les cellules auront 23 paires de chromosomes complètes et symétriques.
Le spermatozoïde Y, qui emporte 22 chromosomes complets et un vingt-troisième qui n'est qu'un fragment, engendrera un homme, dont toutes les cellules auront une paire de chromosomes boiteuse et dissymétrique. On est tenté d'écrire : mutilée...
[...] C'est le chromosome X, le chromosome complet, qui, sorti de l'homme, donne naissance à la femme. Et c'est ce chromosome X qui manque à l'homme. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/René_Barjavel" target="_blank" data-mce-href="http://fr.wikipedia.org/wiki/René_Barjavel">René Barjavel, La Faim du Tigre

 

Cliquez sur la photo

 

https://40.media.tumblr.com/6d2e4ee307c70c7eb59b41a4100803b6/tumblr_o14boa6iR31slzegfo6_r1_1280.jpg" target="_blank" data-mce-href="https://40.media.tumblr.com/6d2e4ee307c70c7eb59b41a4100803b6/tumblr_o14boa6iR31slzegfo6_r1_1280.jpg">https://40.media.tumblr.com/6d2e4ee307c70c7eb59b41a4100803b6/tumblr_o14boa6iR31slzegfo6_r1_1280.jpg" alt="" width="375" data-mce-src="https://40.media.tumblr.com/6d2e4ee307c70c7eb59b41a4100803b6/tumblr_o14boa6iR31slzegfo6_r1_1280.jpg">


------------------------------------------------


Ensuite il y a plus pointu... des scientifiques qui apportent des émerveillements... Trinh Xuan Thuan (Astrophysicien de renommée internationale, enseignant universitaire aux USA) dans son livre "La Mélodie Secrète" précise que les constantes fondamentales de l'Univers ont été ajustées avec une telle précision que celle-ci sous entend que ce serait comme si on avait tiré une flèche dans l'espace vers une Cible se trouvant au bout de l'Infini... et que la flèche était allé se figer droit dans le centre de la cible en question. Si 15 secondes après l'explosion du Big Bang la température avait été d'un seul degré supérieur ou inférieure à ce qu'elle avait été à ce moment-là, notre Univers n'aurait pas pu voir apparaître la vie car ni l'eau ni les soleils n'auraient pu se former. 


Ou il y'a, aussi, "Le Programme Homme" de Pierre Rabischong (CNRS)... qui explique que la simple main de l'Homme, le simple oeil, pour ne donner que ces exemples, sont tellement complexes qu'ils ne peuvent en aucun cas être l'oeuvre de sauts qualitatifs à l'échelle d'une "évolution" sur plusieurs millions d'années. Mais leurs "conceptions" ne peuvent être que la résultante d'un Design Intelligent. Bien évidemment... 

------------------------------------------------

Sur le même plan, René Barjavel, dans "La faim du Tigre", encore, se laissait guider par son intuition dans le même domaine, avec un appui scientifique, mais selon un procédé littéraire, et lui ce n'était pas à propos de la main ou de l'oeil, mais à propos de l'oreille : 


« Voyons un peu par exemple, cette oreille si ordinaire. Nous avons tous appris à l'école qu'elle est divisée en trois parties, l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. L'oreille externe commence par le pavillon, qui recueille les ondes sonores, et se termine par le tympan. Or il est commun qu'avec l'âge, le tympan et tout ce qui le suit deviennent moins sensibles.

Toute la machinerie de l'oreille a donc besoin de recueillir des portions d'ondes plus importantes pour être mise en action. C'est ce besoin qui fait à certains d'entre vous mettre la main en cornet autour du pavillon. Vous ne l'avez jamais fait ? Hélas, hélas, ça viendra... Or, un éminent médecin me disait dernièrement qu'après de multiples observations il pouvait affirmer que chez les vieillards, les oreilles grandissent.
Depuis qu'il me l'a dit, j'ai regardé les vieux. Regardez à votre tour, c'est vrai. C'est surtout visible chez les gens très âgés. Certains ont des pavillons considérables. De vraies feuilles de laitues. Passons du pavillon au tympan. Nous vivons dans un tel vacarme que nous ne pouvons plus jouir de sa sensibilité exquise. Il est sans arrêt assailli par une macédoine de bruits permanents qui le maintiennent en vibration perpétuelle. Et nos nerfs auditifs, pour nous défendre, mettent une sourdine à la réception, un coup de gomme général. Mais au départ, la sensibilité du tympan est telle (je cite ici textuellement P. Danysz dans Science et Avenir de juillet 1961) « qu'il peut pour certaines fréquences [...] réagir (selon le Dr Bekesy) à des vibrations dont l'amplitude est inférieure à un milliardième de millimètre, soit le dixième du diamètre d'un atome d'hydrogène. Ainsi, dans le silence absolu, notre oreille pourrait entendre s'entrechoquer les molécules d'air agitées par le mouvement brownien ! ».
Pas mal... C'est encore mieux plus loin. Pénétrons.

L'onde qui fait vibrer le tympan lui a été transmise par le milieu dans lequel nous vivons : l'air. Mais le corps de l'homme, apparemment solide, est en réalité liquide. Un homme de 80 kilos contient environ 50 litres d'eau. La vibration, pour être assimilée par l'organisme humain, devra donc passer du milieu gazeux au milieu liquide. Ce faisant, elle risque de subir au passage un coup de frein. L'oreille moyenne va fournir la solution à ce problème.
L'oreille externe est en plein air. L'oreille interne est une boîte close pleine d'eau. Placée entre les deux, l'oreille moyenne va transmettre la vibration de l'une à l'autre par l'entremise de trois os minuscules, le marteau, l'enclume et l'étrier.
Le marteau est solidaire du tympan et vibre avec lui.
Il communique ses mouvements à l'enclume, qui les passe à l'étrier.
L'étrier fait vibrer une membrane élastique sur laquelle il s'appuie, et qui ferme une fenêtre pratiquée dans la boîte en os de l'oreille interne.
Les trois os intercalaires sont si miraculeusement astucieux dans leur forme, leur équilibre, leur architecture, leur agencement et les rapports de leurs dimensions, que l'onde transmise par eux du tympan à l'oreille interne se trouve en même temps amplifiée dans la proportion de 1 à 22...

Ajoutons que pour éviter les surpressions et les dépressions dans cette oreille moyenne fermée par deux membranes vibrantes, un canal de dérivation a été percé à travers chair et os : c'est la trompe d'Eustache, en relation avec l'atmosphère extérieure par la bouche. Ainsi la pression reste-t-elle toujours la même à l'intérieur et à l'extérieur de l'oreille.
Pas mal...
C'est encore mieux plus loin. Enfonçons-nous dans l'oreille interne. Jusqu'ici tout était très simple. Nous pouvions admirer le génie artisanal qui avait confectionné chaque osselet selon une forme minutieusement parfaite et les avait assemblés au moyen de muscles et ligaments minuscules dans un équilibre fonctionnel exact. Mais il nous était facile de comprendre comment les trois os faisaient ce qu'ils avaient à faire. Dans l'oreille interne cela devient extrêmement ardu. Nous passons de l'atelier d'horloger au laboratoire électronique. Et c'est bien peu dire. Car toutes les sciences doivent être sollicitées pour éclairer ce qui se passe ici.
Nous ne sommes pas assez savants, ni vous ni moi, pour tout analyser. D'ailleurs, les plus savants eux-mêmes...
Nous allons jeter, dans cette étrange caverne, un simple regard de profane. Un regard candide. Le regard de quelqu'un qui ne prétend pas savoir pourquoi quand on lui a expliqué comment.
Nous négligerons les canaux semi-circulaires, qui sont situés dans l'oreille interne mais n'interviennent pas dans le fonctionnement de l'ouïe. Du moins à ce que nous savons. Il y a sans doute une raison profonde pour qu'ils se trouvent là et non ailleurs, mais nous ne la connaissons pas. Nous savons seulement qu'ils sont le siège, le centre del'équilibre. Ils sont trois, assemblés, chacun en forme de demi-cercle, chacun perpendiculaire aux deux autres, chacun placé dans une des trois dimensions.
Qu'ils viennent à être lésés, par blessure ou maladie, et l'homme vertical ne peut plus se tenir debout. Même couché de tout son long, les yeux fermés, il ne se sent plus en équilibre. Il ne sait plus ce que sont la stabilité, la sécurité, le repos. De tous côtés le sollicitent des chutes abominables, et il ne peut se cramponner à rien car son univers bascule dans les trois dimensions.
Un homme peut devenir sourd, aveugle, muet, manchot, cul-de-jatte, cardiaque, tuberculeux, châtré et rester un homme.

Il peut sombrer dans le coma et continuer à faire partie, passivement, de notre univers, comme un caillou. Mais privé de ses canaux semi-circulaires, il est rejeté hors du monde, dont la loi première, la condition de constitution, est l'équilibre. Il n'est plus qu'un fragment de conscience du chaos.
Si ces canaux se trouvent dans l'oreille interne, c'est peut-être à cause de leur extrême importance. L'oreille interne est en effet l'emplacement le mieux protégé du corps. C'est une petite boîte solide dans la grande boîte solide du crâne. Le crâne qui doit protéger les oreilles et le cerveau est de forme à peu près sphérique.

La sphère est la forme la plus apte à rejeter les coups vers la tangente et résister aux chocs.
Abandonnons ces mystérieux canaux, ces trois gyroscopes immobiles qui sont en quelque sorte le nœud de communication entre l'équilibre universel et celui de l'individu, et reprenons la vibration où nous l'avons laissée : entrant par la fenêtre de l'oreille interne. Derrière la membrane vibrante qui ferme cette fenêtre se trouve le labyrinthe où la vibration va poursuivre son chemin. Ce labyrinthe a la forme d'un coquillage enroulé, une sorte de colimaçon pointu, dont la base est tournée vers la fenêtre et la pointe enfoncée vers l'intérieur de la tête. Mais les coquillages terrestres ou marins, tels que nous les connaissons, se composent d'une seule cavité s'enroulant sur elle-même. Ici, il y en a trois, trois conduites s'enroulant ensemble de la base jusqu'à la pointe où deux d'entre elles communiquent. La troisième, qu'on a baptisée le limaçon, est hermétiquement close : mais elle est séparée de la deuxième, tout le long de ses spires, par une membrane vibrante - encore une ! Dans le limaçon, derrière la membrane vibrante enroulée le long des spires, sont disposées environ vingt-cinq mille " cellules auditives ". Chaque cellule est hérissée de cils vibratiles à une de ses extrémités. Son autre extrémité se prolonge par un filet nerveux. Ces filets nerveux réunis en faisceaux formeront le nerf auditif chargé de porter au cerveau le message de l'oreille.
Que se passe-t-il dans ce labyrinthe ? En gros, quand la fenêtre se met à vibrer, le liquide qu'il contient transmet les vibrations aux cellules nerveuses, qui les transforment en influx nerveux et dirigent celui-ci vers le cerveau par le nerf auditif. Mais pourquoi cette forme colimaçonnesque ?
Imaginons que les cellules nerveuses soient disposées directement derrière la membrane plane de la fenêtre. Imaginons aussi que vous soyez en train de marcher dans la forêt de Chambord par une nuit de printemps. Votre oreille reçoit le chant d'amour du rossignol, le frisson du vent dans les feuilles nouvelles, le bruit de vos pas sur les brindilles, le bramement du cerf, les incongruités sonores du récepteur TV dans la maison du garde, le chœur des grenouilles, un solo de Caravelle qui passe là-haut, un ruisseau qui mouille son lit, un sanglier effrayé qui troue un fourré, un vélomoteur à dix kilomètres...
Votre oreille reçoit tout cela en même temps.
Si vos cellules auditives se trouvaient disposées toutes sur le même plan derrière la membrane de la fenêtre, elles seraient toutes sollicitées à la fois et votre cerveau recevrait tous les sons mélangés, percevrait une bouillie de bruits impossibles à séparer les uns des autres et à identifier. Le monde sonore ne serait rien d'autre pour vous qu'un ronflement perpétuel dont les seules modifications seraient les variations d'intensité.
Le labyrinthe de l'oreille interne se charge de transformer cette bouillie, ce magma de vibrations en un ensemble sonore où chaque son sera individualisé. Au cerveau ensuite d'identifier et de choisir.

Il y a autant de différence entre ce qui parvient à l'oreille interne par sa fenêtre élastique et ce qui en sort par son nerf auditif qu'entre un gâchis de couleurs passées au mixer et un tableau composé avec les mêmes couleurs.
Comment le labyrinthe procède-t-il à l'analyse de cette purée vibrante ?
Il est difficile de le savoir, car pour voir ce qui se passe dans une oreille, il faut l'ouvrir et, à partir du moment où on l'ouvre, il est bien évident qu'il ne s'y passe plus rien. En tous les cas, plus rien de normal.
Les expérimentations boiteuses qu'on a pu faire ont donné quelques indications. A la logique de bâtir des hypothèses...
La vibration totale s'engage dans une conduite dont le diamètre diminue constamment, selon une courbe logarithmique qui comblerait d'aise Salvador Dali. Chacune des vibrations partielles qui la composent traversera donc, à un certain passage de son trajet, une portion de labyrinthe d'un diamètre qui correspond à sa longueur d'onde particulière et qui lui permettra de faire entrer en résonance, à ce diamètre, là seulement et par cette longueur d'onde seulement, le dispositif d'audition. A cet endroit-là seulement, les cils des cellules auditives se mettent à vibrer, pour ce son-là seulement. Il en est ainsi pour chacune des longueurs d'onde qui composent la vibration complexe entrée par la fenêtre. Tout le long de l'enroulement hélicoïdal, chaque groupe de cellules va pêcher la longueur d'onde qui le concerne. Quand il arrivera au bout du labyrinthe, le magma sonore aura été complètement analysé.

C'est une hypothèse. Les lois de la mécanique et de l'acoustique nous permettent de la trouver plausible. Les expériences faites dans des conditions non satisfaisantes semblent la confirmer - la membrane du limaçon vibre en effet d'une façon sélective - et l'infirmer : la membrane vibre dans les spires les plus étroites pour les sons graves et dans les spires les plus larges pour les sons aigus. L'acoustique nous inclinerait à nous satisfaire du phénomène contraire. Nous pouvons seulement en conclure que nous ne comprenons pas ce qui se passe exactement, mais que ce qui se passe est effectivement fonction des longueurs d'onde d'une part et de l'enroulement hélicoïdal des trois conduites d'autre part. Mais la longueur d'onde ne suffit pas à définir un son. Au concert, ou devant votre électrophone, votre oreille est parfaitement capable de discerner une même note jouée par le piano, le violon ou la flûte. Ce sont pourtant les mêmes cellules, de la même portion hélicoïdale, qui vont être émues par le même do des trois instruments. Qui fait alors la différence ?
Il est probable que ce sont les cils vibratiles. Ce qui se passe à leur niveau est un phénomène qu'on a pu constater mais non expliquer. Il en est ainsi chaque fois qu'on se trouve devant les manifestations de base de l'électricité et de la vie : quand un cil se met à vibrer, un micro-courant électrique prend naissance dans sa substance, se propage dans la cellule auditive dont il est le prolongement et, de là, par le filet nerveux et le nerf auditif, gagne le cerveau.
Or, aucun de ces cils n'est absolument pareil à un autre dans son diamètre, sa longueur et la disposition de ses molécules.

Il est donc possible que chacun d'eux ou chaque molécule de chacun d'eux soit plus ou moins sensible à telles ou telles caractéristiques de la vibration qui n'ont rien à voir avec la longueur d'onde, mais qui constituent le timbre du piano ou de la trompette.
Chaque molécule de chaque cil envoyant à la cellule un micro-courant différemment modulé, celle-ci en fait la synthèse, en tire la résultante, et l'expédie vers le cerveau, par son fil spécial. Les 25 000 fils spéciaux issus des 25 000 cellules apportent en même temps au cerveau chacun son micro-courant qui diffère des 25 000 autres par son micro-voltage, sa micro-intensité, sa micro-énergie, sa micro-modulation et sans doute par d'autres micro-particularités dont nous n'avons pas la moindre idée.

Le cerveau reçoit les 25 000 signaux électriques et les transforme, par un processus qu'il ne semble pas que nous puissions jamais élucider, en sensation auditive. La bouillie vibratoire recueillie par le pavillon, reçue par le tympan, amplifiée par les osselets, analysée par le labyrinthe, codée par le limaçon, acheminée par le câble auditif, traduite par le cortex cervical est devenue une mosaïque sonore construite, claire, profonde et colorée; le cerf et la grenouille, et le soupir du vent, sont entrés dans votre tête et vous les avez reconnus.
Voilà ce qui se passe dans l'oreille. Du moins à peu près. J'ai beaucoup simplifié ce que nous connaissons. Et nous ne connaissons pas tout.
Et ce que j'ai supposé est peut-être inexact. Mais si nous connaissions tout, avec exactitude, nous aurions sans doute encore plus de raisons de nous sentir étreints par l'émerveillement, et par l'angoisse de l'inconnu.
Qui a conçu l'oreille ?
Il faut être singulièrement facile à contenter pour accepter de voir dans la simplicité harmonieuse de son aménagement général, le raffinement de ses détails, la diversité de son fonctionnement mécanique, acoustique, électrique, chimique, séreux, sanguin, conjonctif, osseux, musculaire, nerveux, liquide, solide, gazeux, et nous en oublions, et nous en ignorons, et dans la coordination immédiate et parfaite de cette multiple subtilité, le résultat chanceux de mutations hasardeuses.
Nous admettons volontiers le système de la sélection du mieux armé et du mieux adapté. L'animé qui avait une oreille a survécu à celui qui n'en avait pas. D'accord. Mais qui a donné son oreille à celui qui l'avait ?
Ce n'est pas si simple, dit-on. Il y a eu d'abord une cellule qui était vaguement sensible aux vibrations, puis...
D'accord.
Mais comment cette cellule vaguement sensible a-t-elle transformé cette vibration en une sensation auditive ? Comment s'est-elle adjoint d'autres cellules ? Comment se sont-elles fait pousser des cils sélectifs, se sont-elles enfermées dans le limaçon, le limaçon dans le labyrinthe ? Comment se sont-elles fait précéder d'un système amplificateur ? Comment ont-elles fait émerger et fleurir le pavillon ? Comment ? comment ? comment ? Qui a voulu ces perfectionnements successifs ?
Est-ce l'individu ?
Si c'était possible, tous les hommes se seraient depuis longtemps fait pousser des ailes et des yeux derrière la tête.
Est-ce l'espèce ? La matière vivante elle-même ?
Qui ?
L'oreille ne s'est pas faite par l'invraisemblable hasard de millions de mutations favorables.
L'oreille est un ensemble conçu, architecturé, organisé. Le hasard ne conçoit pas, n'ajuste pas, n'organise pas. Le hasard ne fait que de la bouillie.
Même si on tient compte du facteur temps, on ne peut pas accepter l'explication du hasard. Je connais l'argument du singe et de la machine à écrire : si on place un singe devant une machine à écrire et qu'il tape au hasard sur le clavier pendant l'éternité, comme il tapera une infinité de combinaisons de lettres, il finira par taper le texte de la Bible.
Je n'accepte pas cet argument. Il est faux. Il confond la quantité et la qualité. Le singe ne tapera pas la Bible, pas même La Cigale et la Fourmi. Il tapera pendant l'éternité un cafouillis lettriste, jusqu'à la fin des temps.
Vous pouvez lancer un dé pendant l'éternité, vous n'obtiendrez jamais une série de 1000 six. Or il faudrait une accumulation de mutations favorables autrement extraordinaire qu'une série de 1000 six pour fabriquer une oreille, ou une marguerite ou un petit chat.
Mais d'où viennent l'oreille et la marguerite ?
IL Y A QUELQU'UN !...
Il y a quelqu'un sous le lit, dans l'armoire ! Il y a quelqu'un dans notre vie, dans notre chair. Quelqu'un qui nous a faits et qui fait de nous ce qu'il veut. 
»

------------------------------------------------

Je ne rejette pas la théorie de l'évolution pleinement et entièrement... je pense que Dieu a pu se servir de ce que l'on nomme ainsi d'une certaine façon, pour ne pas dire d'une façon certaine... Mais ce qui est sûr et certain, c'est qu'il n'y a pas de Chaînon Manquant... l'Homo Sapiens apparaît Subitement... sans explications rationnelles ou juste avec quelques supposés évolutionnistes ! D'ailleurs, pour ne donner que cette  précision, les récentes découvertes en Australie et, surtout, en Chine, laissent entendre que l'Homo Sapiens ne surgit pas d'Afrique entre moins 100 000 et moins 60 000 années en arrière comme on le pensait jusqu'à présent... de plus en plus il semblerait qu'il apparaisse un peu partout de manière pour ainsi dire simultanée. Récemment Yves Coppens s'est exprimé à ce sujet et en a surpris plus d'un. 


------------------------------------------------


Il est absolument certain les 7 jours de la Bible sont de longues périodes... des suggestions imagées comme l'est la Côte d'Adam... voir plus haut. Mais bon, je ne vais pas m'amuser à prendre jour par jour et à mettre en corrélation avec les découvertes scientifiques des dernières 50 années... j'écris et je fais l'effort de réponde de manière dense... alors je n'en finirai jamais, et j'avoue que je n'ai pas que ça à faire. 

Certains Théologiens affirment même que nous sommes encore dans le 7ème jour, celui du repos de Dieu. Quand il va se réveillé il va y avoir du ménage. Nous allons bien nous amuser. 


------------------------------------------------


Le mariage, en tant que tel, est institué depuis la nuit la nuit des temps dans le but de fonder une famille, de perpétuer l'espèce (donc il faut un homme et une femme) et c'est à partir du moment où l'inceste a été interdit et où la filiation bien établie, avec ses limites et ses possibilités, que la Civilisation Humaine a pu se consolider. 


Que des personnes stériles ou âgées se marient (l'âge, ici, comptant essentiellement pour les femmes, car un homme de 70 ans peut encore être Père avec une femme plus jeune) c'est un peu comme "les poissons volants, ça existe mais ça ne constitue pas la majorité du genre"... comme le faisait dire Audiard à Jean Gabin dans le film "Le Président" (si ma mémoire est bonne)...


Tous les individus sont égaux en droits, quels que soient leurs orientations sexuelles, même les zoophiles, c'est te dire, mais les couples hétérosexuels sont supérieurs aux couples homosexuels, en ce qu'ils peuvent procréer librement, sans aide médicale, si ce n'est pour accoucher... et encore, il fut un temps où la femme accouchait juste avec l'aide de la sage femme qui n'était rien d'autre que la femme la plus âgée de la tribu, du village ou du quartier. Tu l'auras compris, je ne parle pas, ici, sur le plan juridique, je parle sur le plan des faits, de la symbolique, sur le plan du social (non du sociétal)... quiconque cherche à me persuader du contraire perdra son temps... pas plus que je ne chercherais à persuader quelqu'un de ma position qui, à mes yeux, devrait couler de source. 


Moi, ce que j'aime dans l'homosexualité, c'est quand elle conserve sa charge perturbatrice, son côté "outcast", pleinement assumé, en dehors des clous... à la Jean Genet ou Oscar Wilde, Jean Maris et Jean Cocteau... qui n'auraient jamais étalé leur sexualité au grand jour (pas plus que les hétérosexuels n'auraient étalé la leur quelques années en arrière), mais qui ne s'en cachaient pas non plus... et qui, assurément, n'auraient jamais songé à se marier entre eux... ce qui ne les a empêchés ni de vivre leurs passions, ni d'aimer comme bon leur semble... même en en payant parfois le prix fort (Oscar Wilde) ce qui est, d'ailleurs, insupportable, mais ça correspond à la morale puritaine victorienne à cheval entre les XIX ème et le XX ème Siècles. 


Sitôt que l'homosexualité se normalise et devient, même, une norme à respecter envers et contre tout (Gay Pride, quartiers gays et lesbiens, bars avec backrooms, etc... Le tout ayant pignon sur rue), elle n'est plus subversive et n'a, du coup, pas le moindre intérêt... alors que de savoir que le beau Rimbaud enculait le laid clodo Verlaine, ça a... comment dire... un fumet de souffre... et on porte sur leurs poèmes un regard et une intelligence toute autre. 


Je te le répète, les gens devraient pouvoir vivre comme ils l'entendent, et l'Etat ne devrait avoir qu'un rôle d'encadrement juridique : s'assurer que les droits individuels sont respectés pour les uns et les autres... Mais que ce soit deux hommes, deux femmes ou un homme et une femme, on devrait pouvoir aller devant un notaire, signer un contrat basique ou élaboré... et Fuck l'Etat et la Mairie. Ce contrat pour la Société Civile. Pour le reste, on se marie ensuite, si on le souhaite, dans l'Eglise de son choix, ou n'importe quel lieu de culte correspondant à sa Foi. Point Final. 

L'Etat serait là uniquement pour faire valoir les droits de cette nouvelle entité et à partir du moment où personne ne nuit aux autres, il n'a pas à venir "légiférer". C'est aussi simple que ça et c'est libéral. C'est ma position. 


Le Mariage Pour Tous ne gouverne pas, mais l'esprit qui l'a accouché règne en Maître... souhaitant l'égalitarisme absolu, l'aplanissement général, l'acculturation programmée, voire même l'absence de Culture au profit d'une idéologie dite "progressiste" qui, à mes yeux, n'est pas un progrès mais une décadence et, surtout, une émasculation des hommes. Dans ce sens, l'indifférenciation imposée des simples papiers administratifs ("Mère" et "Père" supprimés et remplacés par "Parent 1" et "Parent 2") indique vers quel monde nous nous dirigeons... celui du Gender, de l'abolition de la nature biologique des individus au profit, uniquement, de leur aspect culturel... C'est très comique, lorsque l'on sait que certains écologistes (je parle de la formation politique des "Verts") approuvent les théorie du Gender, tout en défendant la nature, mais refusant bien-sûr que l'être humain soit, aussi, un animal traversé de flux chimiques mâles et femelles, avec des hormones, de la testostérone, et j'en passe... 


Pour être un fils unique qui a été élevé par une maman seule, je peux non seulement te certifier que ce qui m'a manqué dans ma vie d'enfant et d'adolescent, c'est bien un papa, un homme, une figure masculine avec de la poigne (voire même de la connerie) avec lequel et contre lequel je me serais sculpté... et je n'ai aucunement manqué d'une deuxième maman. De même, ayant une coupure avec la branche paternelle, il y a un sérieux manque dans ma filiation, et une symbolique que j'ai dû plus "imaginer" qu'éprouver concrètement. Je n'ose imaginer la portée de ce qu'éprouvent (et éprouveront) les enfants sans vision précise de leur filiation. 


Donc que des homosexuels décident d'unir leurs vies par un Contrat, soit. Qu'ils fassent ce qu'ils veulent. En revanche je ne suis pas, pour ma part, ni pour la GPA, ni pour l'adoption de leur part d'enfants quels qu'ils soient. Et il est inutile de me dire qu'il y a des couples homosexuels qui éduqueraient à merveille des enfants. Je ne doute pas qu'il puisse y avoir des exceptions... je ne m'intéresse généralement, dans ma vie amicale et intime qu'aux exceptions, mais les exceptions sont comme les poissons-volants que j'évoquais plus haut : ça existe, mais ça ne constitue pas une généralité. Et les exceptions ne servent qu'à une seule chose, c'est bien connu : confirmer la règle. 

Le 22/01/2016 à 19h45 (78.119.**.***)
Emma bis -
J'oubliais, au chapitre "Mariage pour tous", le principe de filiation dont tu parles Nebo est un argument qui ne tient pas dans la réalité, les personnes âgées ou stériles peuvent se marier autant qu'elles veulent...

Le 22/01/2016 à 17h24 (78.119.**.***)
Emma -
-  Alors tu t'engueules avec Dieu toi, carrément?

-  Tu es créationniste... woké... jusqu'où?
Tu rejettes la théorie de l'Evolution?
L'Homme ne descend pas du singe?
Les théories scientifiques ne peuvent que valider La Genèse ou se tromper?
Tu es adepte du "Dessein intelligent"?


-  Le "Dieu Scientifique" c'est une formule séduisante, mais qui veut dire quoi exactement?


-  Une Création mais pas avec des jours de 24h tu dis?
Ce ne serait donc plus 7 jours mais 7 cycles?
Cela a rapport avec la courbure de l'espace-temps ou c'est juste un ajustement théologique pour accepter l'âge ancien de l'univers?


                                  --------------------------------------------------------------



-  Pourquoi les couples homosexuels ne vaudraient pas les couples hétérosexuels? Pourquoi ne seraient-ils pas à égalité?


-  Dire que la nouvelle loi a modifié ton statut c'est un problème imaginaire ça.
La loi n'a rien changé à ta vie réelle, tu es toujours "Le Père" ou "Le Chef" de (ta) famille, et je ne pense pas que qu'on t'aie moins respecté en tant qu'hétérosexuel ou père depuis qu'elle est passée.
Par contre elle a concrètement changé la vie de ceux qui se sont mariés, c'est tout.
Content pour eux?


-  "Démocratiquement intolérable"?
Pourquoi, c'est LMPT qui gouverne?


HU HI HI: tu n'as qu'à y participer ou lancer un autre débat.

Le 22/01/2016 à 15h11 (37.175.**.***)
Hu hi hi -
C'est sympatoche de poser des questions persos mais je crois pas que ca fasse avancer le debat 

Le 20/01/2016 à 21h44 (88.189.**.***)
Nebo -
-  D'où vient cette infaillible foi? (Tradition familiale? Révélation personnelle?)

D’une lecture de la Bible qui m’a mené de mes 17/18 ans à mes 45 ans en un sinueux parcours d’athée, d’abord, de croyant ensuite (mais pour de mauvaises raisons)… d’agnostique finalement, mais avec un penchant pour le Mysticisme et un intérêt pour les religions en général… Judaïsme, Christianisme, Soufisme musulman en particulier… un brin de bouddhisme tibétain (j’ai lu « Le Livre des Morts Tibétains »), une méditation sur le Taoïsme… mais, surtout, encore et toujours la Bible dans son ensemble (Ancien et Nouveau Testaments)… pour finalement, au terme d’engueulades incessantes avec Dieu en personne, j’en vienne à mesurer toute la portée de sa miséricorde et de son Amour vers Avril 2011… 

Baptême pris en Avril 2015, en compagnie de ma fille et de mon fils et à leur demande. 

Le Choix de l’Eglise Orthodoxe, bien entendu, a un lien avec mes origines, cependant je me suis confronté, aussi, à la Catholicité… suffisamment pour éprouver à son égard beaucoup de respect… mais pas au point d’être convaincu par plusieurs points théologiques qu’il serait bien trop long et ennuyeux pour beaucoup de mondes d’évoquer ici… Points théologiques et organisationnels… Nos prêtres à nous, par exemple, peuvent se marier. La Chair n’est pas déconsidérée (même si l’Eglise Catholique a évolué en la matière, il reste de vieux réflexes qui touchent au puritanisme… et je ne sui pas puritain)… la Chair est sanctifiée, chez nous, puisque le Verbe de Dieu s’est fait Chair afin de venir ici-bas nous donner la possibilité de nous élever vers Dieu. 

Je me suis confronté au Protestantisme, aussi, mais le principe de la « Sola Scriptura » ne m’a pas convaincu. (Google est ton ami)… Les témoignages individuels des Pères de l’Eglise, des Mystiques et ermites des déserts, des monastiques et des moniales, cela compte aussi… Le Poids de la tradition. La Tradition n’est pas le passé. La Tradition, c’est ce qui demeure à travers le Temps envers et contre tout. 

—————————————————————————

- Jamais de perte de foi ?

Depuis que je l’ai trouvée, non. 


—————————————————————————

- Quel est ton rapport à la science ?

Dieu n’est pas un magicien, mais un Scientifique, justement… LE Scientifique des scientifiques… Je suis bel et bien créationniste, mais attention, je ne pense pas que les 7 jours de la Bible sont des jours de 24h00… juste pour donner cet exemple. 

—————————————————————————


- Que penses-tu de la « Manif pour tous »?

J’en pense que l’Etat n’a pas à légiférer sur la manière dont vivent les gens. Il ne devrait être là que pour les encadrer juridiquement afin de leur garantir leurs droits. Que deux hommes décident de se marier entre eux, ou deux femmes, ça les regarde. Ce qui est insupportable dans ce pseudo-mariage pour tous c’est que l’Etat soit venu mettre son nez dans la symbolique de mon couple d’hétérosexuels mariés. Qu’il m’ait fait perdre mon statut de « Père de Famille » et de « Chef de Famille » pour le remplacer par celui, indifférencié, de « Parent 1 » ou « Parent 2 »… Or pas plus que je cherche à rentrer dans la vie intime d’un couple gay ou lesbien, l’Etat n’a pas à rentrer dans ma vie de couple à moi, même sous le fallacieux prétexte de l’égalité qui, ici, est purement et simplement du relativisme culturel (« tout se vaut ») et de l’Egalitarisme imposé. L’Etat n’a pas à venir me dire comment j’élève mes enfants tant que ni moi ni eux ne sommes une menace pour l’ordre public ou une menace pour l’intégrité physique des autres citoyens. L’Etat n’a pas à venir me dire comment je dois vivre ma vie de couple en compagnie de mon épouse, si c’est elle qui fait la vaisselle et si c’est moi qui bricole, si c’est elle qui fait les comptes et si c’est moi qui porte les courses lourdes. Najat peut aller se rhabiller... La « Manif pour tous », en ce sens, a montré les limites du progressisme du « Mariage pour tous ». Les gens sont sortis dans la rue pour réclamer le droit à conserver l’Ordre Traditionnel des familles, ainsi que le principe de la filiation. Et je pense que c’est bien. Même si le mouvement a été, aussi, entaché par la présence de gens particulièrement poussiéreux… mais il faut bien que ces personnes, aussi, s’expriment. 


Inutile de dire que les records des Manifestations de la « Manif pour tous » ont été platement amoindris par le pouvoir socialiste en place, d’une façon certes douceâtre et comique, mais digne des heures staliniennes de la Loubianka. C’est, démocratiquement, intolérable. 

Le 20/01/2016 à 19h27 (78.119.**.***)
Emma -
"Ce n'est pas avec des si que l'on gère le monde" ...

- Pour "gérer le monde" comme tu dis, il faut surtout commencer par ne pas croire que... "c'est simple".
Le monde est simple pour les simplistes. 
 

- Des militaires on en voit beaucoup à Paris en ce moment (pas dans chaque rue évidemment), et la police travaille autant qu'elle peut j'imagine, même quand on ne la voit pas.
Par contre elle n'est pas là pour s'occuper des "barbus" s'ils n'ont commis aucun délit.


- Ta fille va apprendre à vivre avec les cons et les brutes, comme toutes les femmes, et comme tout le monde à un moment donné.
La sécurité c'est aussi celle qu'on se créer en apprenant à les repérer, les éviter, et bien sûr se défendre... C'est très important.
 

- Pour Sarkozy je ne pense pas que ce soit un problème de testicules, je pense qu'il a utilisé les gens comme toi et d'autres beaucoup moins "prolétaires" pour arriver à ses fins, sans jamais respecter ni les uns ni les autres.
Mais je reconnais qu'en 2007 au 2ème tour le choix était infernal...


- Je n'insiste pas sur l'Islam, car même si on est plutôt d'accord sur le Coran, à l'inverse, sur la possible ou l'impossible interprétation personnelle des textes, on ne va se convaincre ni l'un ni l'autre.

Par contre, si tu veux bien aborder le sujet plus en détails, et surtout si on peut en discuter, j'aimerais bien te poser des questions sur ta foi, parce que c'est l'occase d'apprendre des trucs, et que je préfère quand les croyants parlent de leur religion plutôt que celles des autres. On sent mieux ce que ça peut vous apporter.
Dis-moi si c'est ok, et... en pré-supposant que oui, voilà quelques unes de mes interrogations:

D'où vient cette infaillible foi? (Tradition familiale? Révélation personnelle?)

Jamais de perte de foi?

Quel est ton rapport à la science?

Que penses-tu de la "Manif pour tous"?

Le 17/01/2016 à 17h25 (88.189.**.***)
Nebo -
N'importe qui aurait pu faire ceci ou cela... mais ça n'est pas avec des "si" que l'on gère le monde... avec la réalité seule, je le répète... Qui aime la Paix prépare la Guerre. C'est aussi simple et basique que ça... pas besoin de chercher de midi à 14h00... Le Thalis est une exception qui confirme la règle... dans las avions américains, depuis le 11 septembre 2001, il y a des agents armés qui sont payés pour ça ! Et c'est une bonne chose. 

La république est has-been... Depuis le fumeux état d'Urgence je n'ai pas vu un seul militaire dans la rue vers chez moi, où y'a pourtant un nombre considérable de barbus ! 
En revanche malheur à l'automobiliste qui conteste une infraction de vitesse... les flics ont tout pouvoir pour l'emmerder jusqu'à la lie ! 

Le problème n'est pas de partager ou non "les idées du FN"... il y a un tas d'idées dont le FN s'est fait le promoteur exclusif, mais qui ne lui appartiennent pas... les idées d'Ordre, de Patriotisme, entre autre. Il ne s'agit pas de vivre dans une société fliquée... je ne le supporterais pas... mais de pouvoir se sentir en sécurité, pour le dire simplement, que ma fille puisse être en mini-jupe sans qu'on ne vienne l'emmerder et la traiter de pute ! Et que malgré nos différences on puisse se sentir concerné par un bien commun, la Patrie. Sans parler de patriotardisme bêlant et sous la ceinture, hein... non... juste l'amour et le respect de ce que l'on est ! C'est simple et c'est sain ! 

Je n'ai pas voté jusqu'à l'âge de 42 ans ! Je m'en foutais ! Puis j'ai voté pour Sarkozy par Raison... parce que Ségolène, non merci ! Et puis je préfère les petits vifs et agités, aux grand(e)s mollasson(e)s idéalistes ! Sarko est ce qu'il est mais il a désacralisé la fonction présidentielle... le problème c'est qu'il n'est pas allé jusqu'au bout... il n'a pas eu les couilles ! Et ça, ça le décrédibilise ! 

Depuis je vote plutôt blanc et pour la droite conventionnelle... toujours la mort dans l'âme ! 

Mais la gauche, non merci ! 

Les aides sociales à n'en plus finir... l'immigration de masse constante... l'excuse sociale pour les délinquants (je préfère être du côté des victimes et je préfère même une petite injustice policière à un plus grand désordre... je vis dans une Cité... donc on ne me la fait pas)... 

Traiter Marine Le Pen de "fasciste" c'est insulter les victimes du vrai fascisme... qui elles ont vraiment morflées ! 
C'est un peu comme toutes ces organisation socialos qui ont eu le culot de comparer l'expulsion des Roms aux déportations... C'est littéralement scandaleux... 

Le FN au pouvoir ne ferait pas grand chose, à part peut-être pour l'immigration... mais son programme économique est digne de Mélenchon... c'est du socialisme bas de gamme. Des aides sociales, de la législation étatique à tout va... 

Moi je suis un libéral pur jus... malgré le fait que je sois prolétaire... 

Dans les années 80 Jean-Marie le Pen était, économiquement,  Libéral... mais il racontait des saloperies sur d'autres sujet. Intenable ! A présent que sa fille cherche à "purifier" le Parti des éléments indésirables, son programme économique fait al nique à celui du Front de gauche... ce qui est carrément insupportable ! 

-----------------------------

Pour le reste : je suis français... d'origine serbe... sans double nationalité... quand je mourrai je veux être enterré en France... et non... je ne doute pas de l'existence de Dieu... bien qu'il m'arrive de douter de sa considération à mon égard... parcours banal de croyant Chrétien Orthodoxe. Mais ça, c'est mon intimité, je n'impose rien à personne, je ne demande pas de changements de jours fériés, de calendrier non plus (Calendrier Julien)... c'est ce que je vis intimement entre mes quatre murs sans emmerder le voisin... et je n'en parle qu'au sein d'échanges comme celui-là... et sans péter plus haut que mon cul.

Bref, c'est somme tout très banal... t c'est ce que ça devrait être dans une société saine. 

Le 17/01/2016 à 16h55 (88.189.**.***)
Nebo -
Partant du principe que l'Islam dans son fond mental essentiel est une menace pour ma civilisation, oui, je pense que le "musulman" qui quitte cette Religion est un espoir pour le monde arabo-musulman et il a, de ce fait, toute ma sympathie.

Il peut y avoir dans l'Islam, des tendances (Très rares) de musulmans cherchant à contextualiser leur Foi, à la porter au devant des outils de considération moderne, ils sont ultra rares et insignifiants, mais bien entendu ils ont toute mon attention. 

Ce n'est pas que je confère aux religions un sentiment d'appartenance au sens forcément cultuel... mais CULTURELLEMENT, oui ! 
Un Athée issu du Corpus culturel chrétien n'a rien à craindre. C'est une autre histoire s'il est issu du Corpus culturel musulman... L'Apostasie étant punie de mort au sein de l'Islam. 

Je sais pertinemment que des saloperies ont été commises au nom du Christ... mais elles vont à l'encontre des Textes Fondateurs. C'est aussi simple que ça... alors que les saloperies commises au nom d'Allah sont inscrites dans les textes fondateurs (Coran ou hadîths) de cette Religion... 

http://photostrio.free.fr/gallery/14530461126924ISLAM.jpg" width="492">

Le 12/01/2016 à 22h47 (78.119.**.***)
rectif -
Zut j'ai oublié un mot dans une phrase: "ce n'est pas qu'une question de frontières" je voulais dire la question d'avoir crée les frontières bien sûr...

Le 12/01/2016 à 22h40 (78.119.**.***)
Emma@Nebo -
Merci de ta réponse, j''ai encore des questions, et des commentaires.

-Les musulmans que tu me cites ont tous quitté l'Islam, donc pour toi un bon musulman est un musulman qui ne l'est plus?

-Dans l'ensemble de tes propos j'ai l'impression que tu confères un pouvoir supérieur aux religions en terme de sentiment d'appartenance.
Encore plus qu'aux peuples, ethnies ou nations. Je me trompe?
Toi par exemple comment définis-tu ton identité?  Plutôt français, serbe, orthodoxe, chrétien, autre...?

-Tu ne doutes absolument pas de l'existence de Dieu?

                                                   ------------------------------


-"Un chrétien aurait tué les terroristes du Bataclan."
"Aux USA… les petites et moyennes villes où les gens sont armés, sont les endroits où il y a le moins de délinquance ! Comme c’est bizarre ! Alors la NRA n’ira pas en enfer de sitôt… et les terroristes en France se trouveront toujours des armes !"

N'importe qui aurait voulu pouvoir arrêter le massacre au Bataclan, mais même s'il y avait maintenant un S.O armé aux concerts, les terroristes pourraient répandre du gaz, si les gens avaient des masques, ils pourraient poser des bombes...
Je ne sais pas, on va aller jusqu'où?
D'autre part, pas forcément besoin d'avoir une arme à feu pour intervenir efficacement (cf  Le Thalis...).
Entre la Légitime défense et la Non-assistance à personne en danger, la République nous fournit les outils nécessaires à l'action.
Pour le reste laissons faire les vrais pros, ils sont triés, entrainés, et les policiers pourront maintenant garder leurs armes quand ils ne sont pas en service, en un sens "cela suffit" aussi.
Il serait plus utile de se former aux gestes de 1iers secours, donner son sang, ses organes, etc...
Mais si cela ne te suffit pas, personne ne t'empêche de faire une demande de port d'arme!
Pas la peine de s'exiler aux States pour ça...

                                      


-"La France était un ensemble de pays, de langues et de coutumes diverses, unis autour d'une belle idée : le Royaume et de son serviteur en chef, le Roy. Sa population n'a pas bougé pendant des siècles..."

"Unis" c'est une vision idéalisée de l'époque, plutôt des peuples banalement soumis par la force ou les compromis politico-religieux, l'Histoire de France est jalonnée de ces batailles, et la "belle idée" ne l'était pas pour tout le monde, sinon  on l'aurait gardée...ou reprise!
Alors oui, tout en haut de l'échelle sociale ça devait avoir de la gueule c'est clair, mais surtout de loin, parce que de près la consanguinité devait être un peu moins glamour.



-"Les noms au générique, ceux qui ont construit ce pays, La France, des invasions barbares jusqu'au milieu du XIXème siècle, c'était le même peuple enraciné sur des siècles..."

Ce n'est pas qu'une question de frontières, ceux qui ont construit ce pays sont infiniment plus nombreux que ça.
Les inscriptions au générique de cette construction avaient commencé avant (par Toutatis!), elles ont continué après, continuent aujourd'hui, et continueront encore longtemps j'espère.
C'est cela aussi, la mémoire...



-"on a agité le FN comme une menace fasciste et on s'étonne à présent qu'il grimpe autant. C'est l'hôpital qui se fout de la charité."

Franchement, je comprends pourquoi le FN monte moi aussi, mais ce qui compte c'est de savoir si tu partages leurs idées ou pas?
Si c'est le cas, vote pour eux, sinon  fais un autre choix, quel est le problème?
Le vote blanc est une option aussi.                             

Personnellement je trouve que MLP, malgré son omniprésence médiatique, a été longtemps victime d'un gros manque de respect de la part des journalistes, alors qu'elle restait calme et correcte (contrairement à son père), ces idiots ont cru s'acheter des galons en la traitant comme ça, et déplorent maintenant une "fracture avec l'opinion", WTF...  

Les politiques n'ont pas mieux joué le coup, si le FN bénéficie de ce courant porteur, c'est bien dû à la passivité mortifère des uns, et au mépris bling-bling des autres, ils sont responsables de la situation qu'ils déplorent eux aussi.
Alors vers qui se tourner?
Parce que ok il faudrait "nettoyer" certaines citées, mais il faudrait aussi "nettoyer" la finance, la planète, tout est urgent, mais ce ne sont pas les mêmes partis qui s'en préoccupent.
Et qui va s'occuper de "nettoyer" la politique elle-même?

Moi c'est clair, je ne vais pas voter FN parce que je suis contre la peine de mort (qu'ils sont les seuls à vouloir rétablir), et à cause des très gros cons qui s'y trouvent encore, ces nazillons de rue et de salon, qui même s'ils sont exclus quand ils sont pris en flag, constituent une frange non négligeable du parti, ses réseaux et ses soutiens.
Je ne sais pas ce qu'ils pourraient faire si le FN était au pouvoir, et je ne sais pas non plus ce que d'autres pourraient faire en retour...
Je ne veux pas faire prendre ces risques inutiles à mon pays.
Alors que faire?
2017 n'est pas encore là, mais en attendant on peut revenir dans l'équation, nous, les citoyens anonymes (ou pas), grâce à nos super-pouvoirs 2.0.
Après le pouvoir des fleurs, le pouvoir de Twitter.
Parce que les politiques courent après l'opinion: nous!
Mais il faut être nombreux à se faire entendre.
Il faut s'impliquer, proposer.
Pas insulter, menacer, vomir.
Leur permettre de comprendre que "les gens" ne sont pas forcement aussi bêtes, méchants et manipulables qu'ils le pensent.
Qu'ils peuvent et doivent maintenant élever leur niveau s'ils veulent être crédibles.

Pour l'instant je ne sais vraiment pas pour qui je vais voter, mais il y a un autre candidat important que personnellement je disqualifie d'emblée, c'est N. Sarkozy.
Ce mec ne fait pas de politique pour les bonnes raisons.
J'espère que la droite ne sera pas dupe de son bluff une 2ème fois!
Merde, ils ont plein de gens intéressants, intelligents, prêts à travailler ensemble, pourquoi repartir avec ce type instable?


Premi�re pagePage pr�c�dente 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Page suivanteDerni�re page

La reproduction ou l'utilisation de tout ou partie des propos ?crits sur ce forum est interdite sans autorisation ?crite de leurs auteurs.